Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Grippe porcine" - Houssin influence Bachelot -

Aller en bas 
AuteurMessage
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: "Grippe porcine" - Houssin influence Bachelot -   Lun 14 Juin - 2:25

Ci-après, l'article complet de Marianne résumant à juin 2010, les épisodes de la "grippe cochonne" avec le courrier de Mr Houssin, Directeur pour la santé, sous influence des Labos pour procéder à un achat d'urgence sous la pression de la peur, de près de 100 000 000 de doses pour la France.
Mettons nous 5' à la place de Roselyne Bachelot en ce cas de conscience !

Quoique, quand je vois l'écriture du Sieur en question je ne peux que me rendre à l'évidence d'un manque de maturité ou bien d'un bilan psychique douteux.
Une écriture chaotique, enfantine et donc non affirmée, en substance....
Très inquiétant pour l'avenir !

Le 29 avril 2009, l’OMS déclenchait la phase 5 de l’alerte à la pandémie grippale. A peine quelques jours plus tard, le directeur de la Santé, Didier Houssin, cédait aux pressions des labos, poussant le gouvernement à acheter des vaccins par dizaines de millions.





kodomut (Flickr - cc)

Les armoires à pharmacie du gouvernement sont encore pleines à craquer : 20 à 25 millions de doses de vaccins contre la grippe A/H1N1 y sont toujours stockés… La faute à une population réticente à se faire immuniser (pas plus de 6 millions de Français ont reçu la fameuse piqûre). Mais surtout à des décisions prises à toute vitesse, sous la pression des labos. Selon une note que nous nous sommes procurés, c’est bien Didier Houssin, le directeur général de la Santé, qui a poussé le gouvernement a commander 94 millions de doses de vaccins.

Alors même que les experts du Comité de lutte contre la grippe (CLCG) se prononçaient pour une vaccination limitée à quelques groupes de personnes, dès le 11 mai 2009, Houssin engageait vivement Roselyne Bachelot à mettre le paquet sur les commandes, histoire de vacciner au mieux toute la population, au pire presque toute la population. « Selon la stratégie de vaccination qui sera retenue, les quantités nécessaires en vaccins A/H1N1 pourront varier de 53 millions de traitements (106 millions de doses) pour couvrir la population de 6 mois à 65 ans, à 64 millions de traitements (128 millions de doses) pour vacciner la totalité de la population française », explique le document.
Loué soit le bon Didier Houssin, qui veut tous nous protéger (sauf les étrangers apparemment, puisque le document précise que « la question se posera de la vaccination des étrangers vivant habituellement sur le territoire national » !) Reste que les motivations du professeur Houssin, toujours selon la note qu’il a adressée à la ministre, que nous reproduisons ci-dessous, sont loin d’être uniquement sanitaire. Il semblerait que les laboratoires, et en particulier l’Anglais GSK, ait mis Didier Houssin sous pression, faisant jouer à mort la concurrence entre pays. « Si des interrogations subsistent encore, notamment du fait de manque de connaissance sur le virus et sur les orientations de l’OMS, la capacité de production mondiale étant limitée et de nombreux Etats voulant acheter des vaccins, il est nécessaire de prendre des décisions rapidement en matière de stratégie d’acquisition afin d’obtenir une bonne place dans le calendrier de livraison », assure la note de Didier Houssin.
Autrement dit, on ne sait pas grand chose sur ce virus mais tant pis, il nous faut plus de vaccins que nos voisins ! Pas prêt à se faire griller la priorité, Houssin insiste dans sa note : « il apparaît d’ores et déjà que plusieurs pays ont signé ou vont signer des Advanced purchase agreements ou des commandes fermes, notamment avec GSK ». Une course dont la France ne saurait être exclue ! D’ailleurs, celle-ci est justement en train de discuter avec GSK, qui lui fait un pont en or : une « offre de réservation » à hauteur de 50 millions de doses ! Reste que le labo exige que le deal soit scellé avant le 12 mai, minuit… soit le lendemain de la note de Didier Houssin. Le directeur de la Santé insiste en écrivant de sa plume en fin de document qu’il « (lui) semble que la proposition faite par GSK doit être acceptée car elle est à même d’offrir la solution de vaccination la plus précoce dans l’éventualité d’une vague pandémique à l’automne ». De fait, sur les 94 millions de doses finalement commandées par le gouvernement, 50 millions proviennent de chez GSK… Principe de précaution, quand tu nous tiens !





La note de Didier Houssin



























































_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
 
"Grippe porcine" - Houssin influence Bachelot -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grippe porcine de retour...
» Grippe A H1N1 (ex mexicaine ,ex porcine)
» Epidémie de grippe
» La grippe
» grippe h1n1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: LIBRE EXPRESSION POLITIQUE ET LIENS DIVERS OUVERTS A TOUS.-
Sauter vers: