Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les baldaquins de l'oubli

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: les baldaquins de l'oubli   Dim 23 Mar - 5:31

les baldaquins de l'oubli




Sur les doigts de la solitude
J’ai compté mes amours
Qui sortaient lentement
Des baldaquins de l’oubli

Elles portaient dans leurs yeux
Le vieux songe ailé
De mon adolescence
Qu’on a peine à reconnaître
Perdu qu’il est en la mémoire

L’une est venue de l’enfance
Disant souviens-toi de la rue
Où nous jouions à la marelle
Et à la corde tenue dans tes mains
Il n’était point besoin du vent
Pour que tu vois mes jambes nues
Sous l’ardent soleil

Une autre des terres rouges est venue
Sur la mélancolie des Hauts-Plateaux
Elle m’a dit la terre est rouge
Du sang de mes compatriotes
On a coupé les pins qui les cachaient
Anéanti les orchidées
Qui ressemblaient au sexe de femmes
Et le cœur des enfants n’était plus
Dans le doux jardin des vieillards

D’où pouvait sortir cette autre
Quand elle m’a dit
Te souviens-tu des nuits
Qu’on a serrées dans nos bras
Et l’odeur des draps sentant
La violence des pluies après l’orage
Quand au crépuscule
L’eau et la terre s’épousent
A l’horizon des îles
Et qu’alors les oiseaux blancs
Témoignent au plus bas près d’elles
Qu’au bout de la nuit l’amour sera dit

Et qui est venue me dire
Souviens-toi qu’à rêver l’or et la beauté
Nous avons souvent dormis ensemble
Bercés par le sourire
D’un bouddha de bois doré
Qui illuminait notre chambre
J’ai connu l’insomnie des plaisirs
Quand sur la nacre de mes hanches
Tu étreignais le coquillage éternel
De la vie à venir

Une autre encore est apparue
Sa guitare à la main
Et sa tristesse aux lèvres
Elle portait la rumeur des pierres
Qui n’ont jamais rien dit
Et elle préféra se taire
Quand je l’ai reconnue

Et cette autre debout sous la pluie
L’âme jamais mieux lavée
Que par les larmes de son visage
Ecoutant la tropicale démesure
De la mousson venue du ciel
Elle m’a dit je suis revenue
Du tendre chemin de la carte de rêves
Où nous fûmes un moment
Aux yeux du monde
L’émouvant alibi des dieux
Sur les élans d’une audacieuse aurore
Des baldaquins de l’oubli

Certaines ne sont pas sorties
Les autres sont reparties
Comme elles étaient venues
Et j’ai gardé aux yeux le souvenir
De ne pas les avoir assez aimées


*********************


Dernière édition par Michel le Mar 25 Mar - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Mar 25 Mar - 3:13

Voilà l'Ami Poète, j'espère que vos voeux sont satisfaits.
Sinon faîtes moi part de vos désirs que j'essaierai de satisfaire pour la mise en page de cette très belle poésie.
Maintenant vous pouvez utiliser votre espace perso accessible par la page accueil ou forum...
A+

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Mar 25 Mar - 5:51

Merci
c'est bon
et lisible

et alors
que pensez
de cette forme de poèsie en vers libres ?

amicalement
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 12 Sep - 7:38

LES BALDAQUINS DE L'OUBLI
le titre est mystérieux
cette poésie est émouvante car elle recense de nombreuses amours un passé fragile et présent
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
CAMILLE

avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Sur terre parfois.
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Ven 23 Oct - 16:03

Une vraie et belle poésie d'amour très bien écrite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 4:05

moi je suis pour les vers libres donc ravie évidemment
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 4:25

Dans ces conditions
permettez moi de vous dédier
un poème
en vers libres
cela va de soi

le temps d'en écrire un
et le le poste
soyez patiente
et attentive

amicalement votre
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 4:28

Chère Camille

merci pour votre appréciation

je suis curieux de savoir
ce que vous entendez par "vraie " poésie

je sais que ce n'est pas facile à expliciter
mais c'est intéressant d'avoir votre avis

amicalement votre
MIchel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 4:42

se faire dédier une poésie quelle chance!!
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 5:09

une chance si le poème
se hisse à la hauteur
de votre attente

rien n'est sûr

j'ai déjà été visité votre site de poésie et je suis tombé sur deux thèmes concernant l'amour
si je choisis ce thème j'aurais sans doute une chance de vous faire oublier mes insuffisances poètiques

amicalement
Michel
Revenir en haut Aller en bas
CAMILLE

avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Sur terre parfois.
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 6:16

une vraie poésie d'amour c'est la liaison avec tous les éléments de la nature qui entourent l'évènement avec des mots de sentiments réels et non des adjectifs exagérés comme beaucoup utilisent pour penser embellir leur poésie.
Vous allez à l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 12:18

Chère Camille

merci pour votre réponse
qui axe le propos sur les poèmes d'amour
et je partage votre point de vue

par contre je parlais de poétique en général
incluant bien sûr les poèmes d'amour et aussi les autres

je pense qu'il y a deux manières de flirter avec la poétique
quelque soit la forme et le contenu

la première c'est la simplicité des mots

pour exemple je cite La Fontaine
qui est considéré comme un fabuliste plus qu'un poète

quand il dresse en peu de mots des plus courants
le décors d'une fable comme ce vers ci

le long d'un clair ruisseau buvait une colombe

on peut aussi se référer au poème d'Antoine Pol
que chante Brassens "les passantes"
un chef d'œuvre d'"émotion

l'autre manière d'entrer dans la poètique
c'est servir une réalité par l'emploi de mots inattendus
qui en rend compte de façon singulière
qui à première lecture déroute
mais qui en réfléchissant émerveille
la trouvaille des mots pour créer des images percutantes

exemple pour parler des étincelles dire les fleurs de feu

bien sûr il ne faut pas non plus oublier la précepte de Verlaine

de la musique avant toute chose

simplicité image stupéfiante et musicalité

parvenir à respecter ces trois usages
n'est pas chose facile

amicalement
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Sam 24 Oct - 13:36

quel site avez-vous visité michel
j'ai beaucoup de blogs
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Lun 26 Oct - 7:13

je visite beaucoup de sites de poésie


sans forcément en être membres
car c'est prenant de s'investir dans des sites

mais lire les autres écrits est très instructif

il y a beaucoup de poésie que j'appelle populiste

cela me fait penser à la Belle Epoque
où les amoureux envoyaient des cartes postales écrites en vers

je sais que les poètes de notoriété qui peuvent faire publier leurs textes
ne viennent pas sur les sites Internet

ainsi pour la grande majorité d'en nous
nous sommes des amateurs
avec des écrits plus ou moins élaborés

mais l"important est que
si l'on sens en soi la fibre poétique
c'est d'écrire
quelque soi le niveau d'écriture acquis

je n'ai pas de blogs
trop prenant pour le tenir à jour

amicalement

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Lun 26 Oct - 8:46

je sais que les poètes de notoriété qui peuvent faire publier leurs textes
ne viennent pas sur les sites Internet


détrompez vous michel et n'admirez pas trop vite des poètes qui n'ont pas plus de talent que vous souvent ce sont des opportunistes qui savent se saisir d'une chance à portée de la main certains se plient aux exigences des éditeurs ce que je ne ferais en aucun cas
sans prétention aucune je suis moi même et l'égale de tous les poètes
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Mer 28 Oct - 6:20

chère Raymonde


ce qui me frappe avec la découverte des sites sur Internet
c'est qu'avant lui je croyais que la poésie était un art oublié du grand public
plus rien à voir avec la Belle Epoque où la poésie était considérée comme l'art premier et où être poète était plus prestigieux qu'être ingénieur ou politicien

quelle fut pas alors ma surprise de constater qu'un grand nombre d'anonymes s'adonnaient à la poésie pour le simple plaisir d'écrire des vers
quel étonnement de voir qu'actuellement en ces temps matérialistes la poèsie restait un art populiste alors que je croyais que cet art était devenu surané et décrié

bref Internet apporte bien des surprises

amicalement

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Jeu 29 Oct - 9:15

oui mais il y a des poètes bons et d'autres moins
il faut trier assurément
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Jeu 3 Déc - 4:10

Ils viennent sur le Net, détrompez vous, Michel, néanmoins ils ne se font pas publier par ces maisons d'éditions qui fleurissent sur le Net afin de satisfaire les nombreux aspirants en herbe qui croient faire de la belle poésie....
Ceci est mon avis !

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Dim 6 Déc - 3:20

Salut,

oui on peut supposer qu'ils viennent sur le net
par curiosité pour voir ce qui se fait en poésie

mais s'ils se font publier par des éditeurs en librairie
sans doute préfèrent-ils éviter de livrer les textes sur le net

par contre je ne comprends pas très bien ce que vous voulez dire par :

ils ne se font pas publier par ces
maisons d'éditions qui fleurissent sur le Net afin de satisfaire les
nombreux aspirants en herbe qui croient faire de la belle poésie....


en quoi ne pas publier sur le net puet-il satisfaire les novices ?

amicalement
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Dim 6 Déc - 3:31

Salut Michel,

ce que je voulais dire c'est qu'il me semble savoir, par expérience que les bons Auteurs ne se font pas publier par les nombreuses maisons d'édition du Net qui servent pour moi à flatter l'égo d'auteurs en mal de reconnaissance.
Donc pour moi, les bons auteurs, se font publier en maison d'édition traditionnelle et non à compte d'auteur.

Néanmoins je pense comme vous que même s'il y a surnombre de publications, cela permet au moins de faire exister ce bel art qu'est la poésie et qui a tant souffert, d'élitisme méprisant, cette si originale aptitude à décoder les humeurs ! Si j'ose le dire ainsi...

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Jeu 10 Déc - 15:42

Salut ,

je crois que de nos jours publier un recueil de poèmes même pour un auteur reconnu dans cette discipline favorite est un véritable défi d'édition car sans doute les ventes ne doivent pas dépasser la centaine d'exemplaires sauf dans le cas où de personnes de notoriété parviennent à faire publier une anthologie poétique qui risquent moins le flop commerciel.

cela ne signifie pas qu'un recueil de poèmes ne puisse pas devenir un best seller comme le célèbre "Paroles" de Prévert ou mieux le fameux "Toi et moi " de Paul Géraldy qui détient toujours le record absolu des ventes en poésie

d'ailleurs à ce propos un recueil comme "Toi et moi" serait sans doute de nos jours bienvenu dans un style d'aujourd'ui pour que les jeunes amoureux actuels se sentent concernés en offrant cet ouvrage car finalement le romantisme sentimental ne semble pas mort pour les générations du moment.

amicalement
Michel

Ps :
Je signale que depuis plus d'un mois je n'ai plus accès à ma méssagerie sans en comprendre la raison avec le message "erreur" ce qui fait que je ne peux pas lire les nouveaux messages qui me sont automatiquement rsignalés par e-mail privé
merci d'y remédier
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   Ven 11 Déc - 2:20

Cher Michel,

Concernant la poésie comme la littérature, nous ne pouvons qu'être rassuré pour ce qui est de la reconnaissance classique et de la publication- distribution à l'ancienne.
Il faut savoir qu'à l'époque de la publication des grands auteurs reconnus actuellement, quand un livre était tiré à 1000 exemplaires en tout et pour tout, c'était un succès assuré de bouche à oreille... Cela ne peut que nous faire sourire actuellement voire de nous réconforter si nous imaginons avoir quelque audience possible du fruit de notre prose !

Pour ce qui est de l'accès, je ne comprends pas car perso comme Agathe n'avons pas touché à vos possibilités d'accès, bien au contraire ! Je vais vérifier cela rapidement.
Bien cordialement, ELPP.

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les baldaquins de l'oubli   

Revenir en haut Aller en bas
 
les baldaquins de l'oubli
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Collection) Une heure d'oubli... (Ernest Flammarion)
» Vocabulaire dépassé...Mots oubliés...
» Terre Natale - La Légende de Drizzt 1 - Les Royaumes Oubliés
» Prière à l'oubli
» 1970 les oubliées ... et pour cause

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Espace d'expression Poétique comme critique réservé à MICHEL-
Sauter vers: