Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon coup de gueule du jour - Article et commentaire sur Mari

Aller en bas 
AuteurMessage
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Mon coup de gueule du jour - Article et commentaire sur Mari   Mar 30 Mar - 2:36

Guillon justicier, idéologue ou frimeur ?


Philippe Bilger - Blogueur associé | Lundi 29 Mars 2010 à 17:01 | Lu 16387 fois

Imprimer Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte


Trop facile de critiquer le pape ou encore de s'attaquer à Eric Besson... Pour le blogueur Philippe Bilger, le Besson bashing ou le Benoit XVI bashing manifestent surtout la lâcheté et le conformisme des humoristes qui montent au créneau.




PinkMoose - Flickr - cc


On sent bien qu’aujourd’hui, il est plus chic d’approuver Stéphane Guillon qui, à mon avis, est tout sauf un humoriste que de défendre le pape Benoît XVI qui, depuis quelques semaines, n’en finit pas d’être une cible médiatique quasiment universelle.

En effet, Stéphane Guillon se présente sous une livrée apparemment comique pour mieux faire apparaître son costume d’idéologue persiflant, ricanant toujours dans le même sens. Ses allusions honteuses au physique d’Eric Besson, grossièrement décrit, n’ont pas suscité l’indignation qu’elles auraient suscitée si elles étaient sorties, appliquées à d’autres, de la bouche, tout aussi récusable, d’un prétendu humoriste de droite.

Même si le ministre s’est défendu comme un beau diable, reprochant à Guillon ses injures « racistes » et traitant ce dernier de « lâche » pour avoir refusé une confrontation avec lui (nouvelobs.com), on ne peut pas dire que les médias ont choisi sa cause, bien au contraire, malgré l’unique et courageuse (dans un tel contexte) intervention de Jean-Luc Hees. Il est hors de question de prétendre interdire l’inadmissible - ce qui serait mal servir la liberté d’expression - mais il est clair qu’il y a des personnes sur lesquelles on a le droit de « taper » sans mesure ni tact et des agresseurs qui bénéficient d’une sympathie de principe. Ce qui renvoie non pas à une exigence de censure que je déteste mais à une obligation de décence qui concerne seulement celui qui parle ou écrit, dans le rapport entre soi et soi.

Le rapprochement entre Eric Besson et le pape ou entre Stéphane Guillon et les Guignols n’est pas absurde en l’occurrence car il m’a suffi de ne jeter qu’un coup d’oeil sur la semaine des Guignols pour être effaré par la manière nauséabonde, ordurière même, en tout cas béatement provocatrice dont Benoît XVI et ceux qui l’entouraient étaient traités à propos de la pédophilie.

Depuis des semaines d’ailleurs, on sent monter une température médiatique qui trouve son paroxysme dans de tels outrages et rêve à l’évidence d’imputer au pape non seulement d’avoir tu les activités pédophiles de tel ou tel évêque - ce qui reste à démontrer- mais même, ce qui serait le comble de la jouissance pour ce monde si acharné à la mise en pièces des incarnations catholiques et de ce vieillard de 82 ans, d’avoir été coupable d’un tel comportement. Je suis persuadé que ce sera la prochaine étape : il faudra finir le travail de destruction.

Le pape est seul en face de ce déferlement. Dénonçant « le fléau de la pédophilie », il affirme, dans un sermon, sa volonté, grâce à sa foi en Dieu, d’avoir « le courage de ne pas se laisser intimider par les jacasseries médiocres de l’opinion dominante » et déplore que « l’homme tombe parfois au plus bas et vulgaire niveau et sombre dans le marécage du péché et de la malhonnêteté » (JDD.fr). Il n’empêche que cette « opinion dominante » domine médiatiquement.

Devant le rire de moins en moins « républicain » de Stéphane Guillon et les ignominies « guignolesques » - et ce n’est pas le soutien au pape des évêques de France qui sera de nature à freiner ce processus de délégitimation : je crains même qu’il l’aggrave à cause du corporatisme religieux qu’on y verra -, je ne peux m’empêcher de songer à cette superbe pensée extraite du livre étincelant de Yann Moix sur Roman Polanski : la moquerie n’est qu’une lecture impuissante de la complexité.

En effet, si je dénonce le véritable lynchage papal qui sévit sans aucune vergogne puisqu’il est assuré du silence, du manque de courage de ceux qui naturellement devraient venir à la rescousse et d’un climat général qui se repaît du délitement des croyances, je considère que la politique qui semble avoir été menée de bonne foi par l’Eglise et le Vatican en matière de pédophilie est aberrante. Certes, j’en devine les raisons fondées sur la prudence et le privilège donné à la discrétion plus qu’à la révélation mais tout de même ! Le scandale n’est pas que la pédophilie ait malheureusement gangrené des attitudes qui auraient dû demeurer exemplaires - la faiblesse humaine et criminelle pousse ses horribles avantages partout - mais que l’institution ait parfois cherché, ici ou là, des accommodements avec la vérité, l’exclusion et les sanctions qu’elle aurait dû imposer. Une institution qu’on croit protéger de l’intérieur est défaite puisqu’on lui permet de continuer à abriter un Mal qui la corrompt peu à peu. Expulser le mal, les transactions honteuses entre l’idéal et le réel, c’est au contraire la sauver et lui redonner force et pureté. Que cette absence de rigueur et de transparence ait été assumée souvent par ceux qui avaient la charge d’édicter le ciel ouvert est un fait, un comble.

Mais faut-il pour autant applaudir sans retenue, hier contre Eric Besson, depuis longtemps contre Benoît XVI, les justiciers de l’immédiat, les violents sans risque et les iconoclastes pour la frime ?




Retrouvez les articles de Philippe Bilger sur son blog















232.Posté par messager le 30/03/2010 10:25



Eric Besson comme le Pape n'ont que le juste retour du boomerang d'une observation pointue des humoristes à son égard.
Il est vrai qu'il n'a pas de chance car la première rencontre visuelle avec quelqu'un se base sur ce qu'exprime le visage et lorsque le visage est bien ingrat, on recherche l'âme, l'esprit de l'âme comme on dit et pour Besson, c'est très ingrat aussi !!!!!!

Eric Besson s'est fait l'avocat du diable, pour satisfaire son égo et ...
Lire la suite

Eric Besson comme le Pape n'ont que le juste retour du boomerang d'une observation pointue des humoristes à son égard.
Il est vrai qu'il n'a pas de chance car la première rencontre visuelle avec quelqu'un se base sur ce qu'exprime le visage et lorsque le visage est bien ingrat, on recherche l'âme, l'esprit de l'âme comme on dit et pour Besson, c'est très ingrat aussi !!!!!!

Eric Besson s'est fait l'avocat du diable, pour satisfaire son égo et à reçu la critique juste de ses entremises ridicules et impropres à la siutation actuelle de la France qui n'en est pas à choisr son destin humaniste mais son destin économique.

Le Pape ne s'oblige à recevoir que ce qu'il a écarté durant des années et nous savons tous que la religion Chrétienne étant la plus importante subit toujours les critiques les plus acerbes.
Il est d'évidence que les % statistiques donnent autant de pédophilie dans toutes les religions comme dans toutes les corporations et couches sociales qui sont d'ailleurs représentées en toutes religions.

Ce qui laisserait à supposer que seuls les athés n'ont pas de pédophiles dans le rang de leurs convictions au néant !

Guillon m'amuse et s'il ne m'amuse plus, je lui coupe le sifflet du son de ma radio. POint barre !
Tous les criqtiques à son égard n'ont qu'à en faire autant !!!!!.....


http://actu-aux-poetes.forumactif.fr

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
 
Mon coup de gueule du jour - Article et commentaire sur Mari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Coup de gueule] - Ortographe, informatique, lettrage...
» Hors sujet absolu, mais vrai coup de gueule...
» [Coup de gueule] TaVulesprix.com
» Coup de gueule pourquoi tant de gens malhonnêtes
» Immigration : Coup de Gueule Contre Les Insanités de Fabienne Sintes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: LIBRE EXPRESSION POLITIQUE ET LIENS DIVERS OUVERTS A TOUS.-
Sauter vers: