Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 21 Mar - 2:35

Bonjour,

Le dérèglement climatique
est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine
dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de
Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la
matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec
de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle
marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une
impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle
marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est
mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital
d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La
Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule
évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas
les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves
matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle
a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles
ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont
intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La
performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre
univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position
stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec
l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement
climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont
mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde.
Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la
Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est
réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le
moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la
Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en
marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera
remis à plein régime .

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que
nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger
une telle manoeuvre.

L'issue
passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par
une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas
guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de
Copenhague en est la preuve !!
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 21 Mar - 4:19

Qui peut prouver que le dérèglement climatique si encore on peut admettre qu'il y en ait un provient de l'homme ?

L'humanité est le fruit de civilisations qui avancent peu ou prou et s'éteignent de leur hardiesse ou de leur passivité.

Après maintes civilisations passées, nous pouvons constater l'hypertrophie du cerveau humain en sa phase intellectuelle et l'atrophie de son Cervelet qui est sa phase existentielle et spirituelle dont le moteur principal est l'intuition...

Où je vous rejoins, différemment exprimé est que l'homme de sciences est un empirique, statisticien, que ce soit en toutes sciences, il pense évoluer à coups d'essais empiriques dont il fait science....
Comme déjà dit, la science pose une question, qui donne des hypothèses et de ces hypothèses, le scientifique essaie d'extrapoler une théorie.

L'homme croyant comme vous le dites, n'exclue pas la science et sa nécessité pour évoluer, néanmoins évoluer pour son bien-être non égocentrique, non collectiviste, non destructif....
La foi se doit de procurer l'intuition qui est propre au genre humain pour faire discernement de ce qui est bon pour lui et de délaisser le mauvais.

La foi ne peut-être collectiviste puisque c'est une prise de conscience individuelle à ne pas confondre avec religion...

L'état de notre civilisation nous rend dans l'impossibilité de s'intégrer dans des choix collectifs dont la plupart sont hors la foi de croire à un autre monde, à d'autres sphères différentes que la notre bien réduite, à l'image des propos du Petit Prince...

Comme jamais elle ne l'avait fait auparavant, notre civilisation a démystifié le propre de l'homme en en faisant un être sociétal sans individualité unique et créatrice...
Nous sommes dans le type de dégradation et d'exinstinction connu des civilisations précédentes, faute comme vous le laissez voir de choisir et surtout d'avoir la liberté de choix...

Voilà on pourrait disserter durant des heures de ces sujets qui nappartiennent plus à l'homme sage qui lui continue son chemin de vie pour se grandir des ces épreuves dont il n'a pas la maîtrise....
Tous les intruments humains de nos dirigeants actuels ne sont que des égocentrismes pour élites de pouvoir et peu leur importe l'état de la planète et des concitoyens pourvu qu'il y ai encore du pouvoir et de l'argent à prendre.
Les partis politques français en sont la parfaite illustration....

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 22 Mar - 2:21

Citation :
Qui peut prouver que le dérèglement climatique si encore on peut admettre qu'il y en ait un provient de l'homme ?
Il y a de tout dans le dérèglement climatique. Il va de l'élévation du niveau des océans à la chasse à la baleine ou aux thons rouges en passant par l'extraction éffreiner du pétrole et l'envoie des déchets nucléaires à nos lointains descendants.

Citation :
L'humanité est le fruit de civilisations qui avancent peu ou prou et s'éteignent de leur hardiesse ou de leur passivité.
Heureusement pour l'espèce humaine, le Terrien n'est pas à lui seul l'ensemble des humains. D'autres fratries humaine sur d'autres planètes habitables constituent avec le Terrien l'Humanité.

Citation :
L'homme croyant comme vous le dites, n'exclue pas la science et sa nécessité pour évoluer, néanmoins évoluer pour son bien-être non égocentrique, non collectiviste, non destructif....
La foi se doit de procurer l'intuition qui est propre au genre humain pour faire discernement de ce qui est bon pour lui et de délaisser le mauvais.
L'évolution humain a deux activités majeures à
sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance.
Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par
des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est
devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en
évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la
Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance
notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la
Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la
métamatière.

La Science et la Croyance
sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution
humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne
doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La
Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la
découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par
l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé.
Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il
fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans
une impasse : le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle
vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en
mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est
capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui
faire retrouver un avenir durable et serein.


Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le
centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels
performants capables de visionner d'autres planètes habitables et
d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle
est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance,
elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son
outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence.
Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de
matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de
métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est
pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est
devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement
normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce
quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de
métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

L'évolution normal de la Croyance montre à
la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le
Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière.
Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et
le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour
continuer à évoluer dans le bon chemin.

La
Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie
matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans
toute leur splandeur.

Le problème est que l'humain possède
une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à
cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin.
Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010
» Festival international de la photo animalière et nature à Montier en Der (du 19 au 22 11 09)
» Premier essai de nature morte avec l'EP-2
» magasin pour la photo nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Certains espaces de ce site sont réservés aux Membres et d'autres sont ouverts à tous pour les commentaires et réponses. :: VOS REFLEXIONS ET EXPRESSIONS PHILOSOPHIQUES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI !-
Sauter vers: