Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OSCAR WILDE - Surnommé le Dandy - Une vie en poésie et en t

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: OSCAR WILDE - Surnommé le Dandy - Une vie en poésie et en t   Lun 12 Fév - 13:48

Osacar Wilde, surnommé le Dandy... Une vie en poésie, intrépide et tumultueux...

Partout où se trouve la douleur, c'est terre sainte.

Un jour, on comprendra ce que cela veut dire. On ne saura rien de la vie avant cela. M. et des natures comme la sienne peuvent le comprendre. Quand, entre deux agents de police, je fus amené de ma prison à la Cours des Banqueroutes, M. attendit dans le long corridor sinistre, afin de pouvoir, devant la foule qu'une action si douce et si simple réduisit au silence, me soulever gravement son chapeau, tandis que, les menottes aux mains et la tête baissée, je passais devant lui. Des hommes sont allés au ciel pour de plus petites choses que cela. C'est dans cet esprit et avec ce genre d'amour que les saints s'agenouillaient pour laver les pieds des pauvres ou s'inclinaient pour baiser le lépreux sur la joue. Je ne lui ai dit jamais un seul mot de ce qu'il fit là. Je ne sais même pas en ce moment s'il se doute que j'ai pu soupçonner son geste. Ce n'est pas une chose sur laquelle on adresse des remerciements formels en paroles formelles. Je l'ai serrée dans le trésor de mon coeur. Je l'y garde comme une dette secrète que je suis heureux de penser que je ne pourrai jamais payer. Elle est embaumée et rafraîchie par la myrrhe et les aromates de maintes larmes. Quand la sagesse ne me fut d'aucun profit, quand la philosophie demeura stérile, quand les proverbes et les phrases de ceux qui cherchèrent à me consoler furent comme de la poussière et de la cendre dans ma bouche, le souvenir de ce petit geste d'amour, adorable et silencieux, a descellé pour moi tous les puits de la pitié. Il a fait fleurir 1e désert comme une rose, il m'a arraché à l'amertume solitaire de l'exil pour me mettre en harmonie avec le grand coeur blessé et brisé du monde.

De Profundis, écrit dans la Geôle de Reading
(Trad. par Henry D. DAVRAY)
O
S
C
A
R

W
I
L
D
E
http://franceweb.fr/poesie/wilde1.htm
http://franceweb.fr/poesie/

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
 
OSCAR WILDE - Surnommé le Dandy - Une vie en poésie et en t
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY d'Oscar Wilde
» "Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles" de Gyles Brandreth
» Oscar Wilde : Homère et les femmes suivi de L'Hellénisme
» OSCAR WILDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: POESIES ET POETES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI, VOS COUPS DE COEUR !-
Sauter vers: