Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La derniere lubie d'un petit chauve

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La derniere lubie d'un petit chauve   Mer 23 Sep - 12:36

Les accidents du travail bientôt imposés

La proposition vient de Jean-François Copé. Le gouvernement devrait l'étudier "sérieusement". Mais l'idée fait déjà débat au sein même de la majorité

Après le débat sur la taxe carbone, un nouvel impôt semble sur les rails. Jean-François Copé a annoncé, dans l’édition des Echos de mercredi, qu’il avait obtenu le feu vert de Bercy sur un texte qui vise à soumettre à l’impôt les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale aux salariés après un accident du travail. Quelques heures plus tard, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi a indiqué que le gouvernement allait étudier "sérieusement" cette proposition. Cette réforme pourrait rapporter 150 millions d'euros à l'Etat.
Contrairement aux indemnités liées aux autres types d'arrêts de travail, celles découlant d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail ne sont pas soumises à l'impôt sur le revenu. La réforme permettrait de "traiter les revenus de remplacement de manière équitable entre eux", a expliqué Christian Estrosi. La mesure ne concernera pas "les personnes atteintes de maladies longues et coûteuses, ni les rentes viagères versées aux victimes d’accident", a précisé Jean-François Copé.
Mais même avec ces limites, les associations refusent un tel impôt : "Ces indemnités n’ont pas à être fiscalisées car elles sont la réparation d’un préjudice, réparation qui n’est pas totale, loin de là", s’offusque Arnaud de Broca, président de l’Association de défense des accidentés de la vie (Fnath).
Lien actualités google europe1
Revenir en haut Aller en bas
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 41
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Jeu 24 Sep - 2:33

Je crois que cette info est dorénavant arrivée aux oreilles de tous, et l'on y voit là encore, une taxe nouvelle qui touchera les moins nantis; croyez-vous seulement que ces messieurs calculeront un jour les frais qu'ils engendrent à chacun de leurs déplacements? à chacun de leurs repas? à chacune des habitations qu'ils occupent gracieusement? à chacun des avantages en matière de factures d'électricité ou d'eau? à la mise à disposition d'une voiture dont ils n'ont jamais besoin de remplir eux-mêmes le réservoir?... dois-je continuer?

Lorsque l'on arrêtera de grapiller trois sous là où il n'y en a plus (c'est à dire le portefeuille du commun des mortels) et que l'on s'attaquera aux réelles économies, peut-être pourrons-nous entrevoir l'espoir d'une étincelle (le feu est encore loin, mais commençons par le début)?


Le nombre de fonctionnaires a diminué fortement ces dernières années, et pour autant, le déficit, ou devrais-je dire le gouffre public ne cesse de s'accroître.
A quoi sert de faire des économies quand celles-ci ne servent qu'à les renflouer les poches de nos dirigeants lorsque ceux-ci nous flouent?


La politique, et ceux qu'elle engendre, sont un monde "ailleurs" qui pillent les richesses de notre monde "à nous". Leurs valeurs ne servent qu'à eux, dédaignant toute âme qui ne soit pas "de chez eux". La politique a besoin de se redéfinir dans un cadre plus logique et plus juste car si elle doit être au service de la République, cette dernière se doit, de par sa définition et son éthymologie, respecter celui qui la rend publique (res publica), c'est à dire le peuple qui doit en suivre les règles. Le respect étant une valeur nécessitant la réciprocité, il est vraiment temps de remettre les pendules à l'heure, et la même pour tous, bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Jeu 24 Sep - 13:30

Nous en sommes tous au même constat d'injustice chronique et perso, j'en ai aussi raz le bol d'interpeller ma Députée qui me fait grand sourire et qui continue comme un bon VRP son bonhomme de chemin qu'il vente ou que le ciel soit radieux.

Bien sûr que l'argument évoqué est juste pour l'esprit de la démago chronique en disant que le chômeur paye des impôts s'il en est sujet et que si la personne travaillait ce serait idem.

Vous savez, mon Epouse est arrivée en fin de droit de chômage, recherche activement un poste et en attendant même pas droit au RSA puisque nos Députés ont permis que l'AAH dont je bénéficie soit dans le décompte de revenus alors que c'est une allocation de substitution....

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Ven 25 Sep - 3:46

les français acceptent tout ils parlent mais c'est tout
que font les syndicats? napoléon 1er a connu les revers qu'il a provoqués lui même dus à son ambition exaltée et à son mépris de la vie humaine
y aura-t-il une suite puisque l'histoire n'est qu'un éternel recommencement
bises
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Ven 25 Sep - 7:12

En effet si d'une même voix, les écolos, les socialos, les communistes, les humanistes et syndicats disaient taxation du capital dans toutes ses latitudes ; ce qui ne ferait qu'égratigner le profit du riche et enrichir le pauvre !

Ah si tous les cons ne se donnaient pas la main, la terre serait un Paradis !!!!

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Ven 25 Sep - 7:22

c'est le général de gaulle qui a dit que les français sont des veaux?
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   Ven 25 Sep - 8:10

Oui et Pétain disait "Français à la mémoire courte"...

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La derniere lubie d'un petit chauve   

Revenir en haut Aller en bas
 
La derniere lubie d'un petit chauve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit vampire cherche sa plume ...
» Mon Atelier Couture SAL Un petit bout de fil
» Un petit dragon
» Un petit 50 pour Lyon
» Mon petit chat - Maurice Carême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Certains espaces de ce site sont réservés aux Membres et d'autres sont ouverts à tous pour les commentaires et réponses. :: Vos Expressions politiques de préférence sous forme satirique !-
Sauter vers: