Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taxe carbone...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 41
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: La taxe carbone...   Lun 7 Sep - 4:22

Entendez-vous crier au scandale? Les Français ne veulent pas de la taxe carbone bien qu'ils la comprennent! Le petit Nicolas devient alors tout rouge
"nous la mettrons en place, un point c'est tout!"

Ah, qu'il est méchant ce petit Français lorsque n'ayant d'autre façon de se rendre à son travail (je vis dans les Côtes d'Armor et puis vous assurer que les transports en commun, connais quasiment pas ici) ne veut pas qu'on le taxe sur sa voiture... (eh! oh! il n'y a plus la vignette, alors où ponctionner???).

Pour se calmer, le petit Nicolas va passer 24 Heures, (aussi bien que Jack Bauer, il est fort notre président, hein!) au Brésilo, pour assister à la parade festive et accessoirement obtenir un marché pour les Rafales d'un de ses cop... euh une grande entreprise française.

C'est vrai que ça ne pollue pas de prendre l'avion pour une visite éclair de 24 heures.

De quoi se plaint-on???


PS: il serait plus judicieux que la taxe carbone soit payée par les constructeurs qui ne proposent actuellement pas d'alternative à notre bonne vieille voiture à essence... peut-être serait-ce plus incitatif au développement du parc écologique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mar 8 Sep - 4:56

(eh! oh! il n'y a plus la vignette, alors ou ponctionner???).

Bonjour alaplume
le nain bleu a la bonne idée enfin euh de faire augmenter le forfait hosptialier


Les ministres des Comptes publics et de la Santé rejettent sur la Cnam, qui nie en bloc, l'idée d'augmenter le tarif journée.

La technique est désormais routinière : on lâche une petite bombe dans l'actualité, puis on dégonfle la nouvelle et entretemps l'idée fait son chemin dans l'opinion. C'est exactement ce qui vient de se passer avec le « forfait hospitalier », dont le montant pourrait prendre 25% d'un coup en passant de 16 à 20 euros par jour.
Mystérieusement, ni Eric Woerth, ministre des Comptes publics, ni Roselyne Bachelot, sa collègue de la Santé, ne sont prêts à assumer la paternité du projet, pourtant à l'étude dans leurs services selon le JDD qui a sorti le scoop ce week-end… Au point d'affirmer que l'idée vient de l'Assurance maladie (Cnam). Ce qui est faux.
Les médias relevaient ce lundi un joli « cafouillage gouvernemental » sur un sujet pas encore tranché. Et pour cause, c'est d'ici au 1er octobre que les arbitrages pour le projet de loi de finances de la Sécurité sociale de 2010 doivent être rendus, avant débat au Parlement.
L'idée viendrait de l'assurance maladie


Au cabinet de Roselyne Bachelot, on veut nous faire croire que cette idée est « un avis de la Cnam, rendu en juillet et sur lequel la ministre n'a pas tranché, qui fera l'objet d'un arbitrage interministériel » :

« On ne s'explique pas pourquoi on communique soudain sur un sujet qui a deux mois. »
Même son de cloche fuyant chez Eric Woerth : son cabinet nous indique que « dire que ça vient de Bercy est un raccourci », le ministre insistant sur le fait que c'est « une piste parmi d'autres ».
Or quand on regarde le « Rapport charges et produits » de la Cnam pour 2010 que Rue89 s'est procuré (voir page 81 du document ci-contre), il est écrit noir sur blanc que faire évoluer la tarification est « non retenu à ce jour ».
« C'est le déficit qui doit angoisser les Français »


Entretemps, on ne parle d'aucune des 25 propositions de la Cnam, et Eric Woerth a eu l'occasion de développer ses arguments en faveur de cette mesure évidemment très impopulaire. Sur Europe 1 ce lundi matin, il a asséné que « c'est le déficit qui doit angoisser les Français » et expliqué que la mesure :

  • a été « inventée par la gauche en 1983 » et n'a pas été augmentée depuis trois ans ;


  • « ne touche pas les plus défavorisés » (qui sont couverts par la Couverture Maladie Universelle), ni les femmes enceintes ;


  • le forfait, qui coûte en réalité 35 euros à l'hôpital, est remboursé par les mutuelles.

Probablement une hausse à 18 et pas 20 euros


Au conseil d'administration de la Cnam où, justement, on est chargé de réfléchir aux pistes pour pallier le déficit « abyssal » l'assurance maladie (9,4 milliards pour 2009 sans compter la grippe), on s'est étonné de cette annonce sortie de nulle part. Et qui ne devrait éponger que 5% du déficit environ puisque le gain estimé est de 400 millions d'euros.
Gérard Raymond, président de l'Association française des diabétiques, semble blasé de ce type de bruit médiatique :

« Chaque année au moment du projet de loi de finances de la Sécurité sociale, on nous sort des propositions de nouvelles franchises, déremboursement… comme le bouclier sanitaire il y a deux ans qui visait à supprimer la prise en charge totale pour les personnes atteintes d'affections longues durées.
Là, le gouvernement ne va peut-être pas passer le forfait à 20 euros, mais probablement à 18.
Pour les déremboursements de certains médicaments, c'est la même chose : on n'en parle pas dans le rapport de la Cnam et ça revient sur le tapis pour la deuxième fois. A la fin, on se demande à quoi ça sert de rendre des avis. »

Le secteur optionnel passé sous silence


Beaucoup de voix s'élèvent à gauche et chez les patients pour dénoncer une mesure « profondément choquante » qui pèsera sur les malades. D'autant que, font valoir des spécialistes du secteur, les mutuelles pourraient à terme ne plus prendre en charge ces forfaits hospitaliers, déjà limités à 90 jours par an.
Sans compter que 5 millions de Français ne sont pas couverts par une complémentaire.
Pour le Collectif interassociatif sur la santé, représentant des patients, il est urgent de « convoquer un Grenelle de la couverture maladie et dépendance qui permette de refonder le pacte de 1945 » :

« Le Parlement a mis les partenaires sociaux en demeure de créer un nouveau secteur tarifaire, le secteur optionnel, pour le 15 octobre prochain. Or, il ne s'agit rien de moins que de légaliser les dépassements d'honoraires actuels. Ce sont donc pas moins de 2 milliards d'euros par an qui seront ainsi blanchis dans la lessiveuse de la convention médicale… Mais, silence, personne n'en parle. »
Un gros emballement médiatique sur un sujet controversé permet ainsi souvent de faire avaler d'autres pilules bien plus douloureuses



LIEN Rue89
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mer 9 Sep - 1:33

je réponds à alaplume
cette taxe est scandaleuse car il s'agit d'un nouvel impôt
les vrais pollueurs ne seront pas inquiétés le petit nain est allé conclure un marché (les avion)au brésil mais un marché où les français sont floués
certains vivent dans la magnificence et d'autre les plus pauvres payent leurs exces
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mer 9 Sep - 1:37

je réponds à couleur d'agathe
le forfait hospitalier va augmenter et personne ne bouge où sont nos syndicats virulents?
une mesure qui touchera une fois de plus les plus démunis alors que d'autres vivent dans le luxe
je ne suis pas croyante mais je crois à une autre justice
pas celle des lois évidemment
bises
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mer 9 Sep - 7:36

Bien-sûr que toute taxe touchant le Peuple est injuste, d'autant lorsque l'on ne veut pas mettre en place de justes taxes comme une sur les plus values boursières qui touchent alors le grand capital.
Bien -sîr que les provinciaux sont les plus touchés comme les grands banlieusards de toute grande métropole....
Les mesures compensatoires proposées sont toujours pour nous rendre mendiant donc dépendant de l'Etat souverain qui n'est plus une république mais un état qui n'a rien à envier à celui tristement célèbre de Vichy...

Patience, à force de.... Le serpent se mordra bien la queue !
L'histoire des civilisation nous le démontre pourtant bien et celle des Khmers en est une parfaite illustration ; de trop en vouloir, de trop exiger de la Nature Maître de l'homme, on ne peut plus suivre et tout le monde sans exception chavire dans le même destin.....

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mer 9 Sep - 14:31

LES DICTATEURS ONT TOUS CONNU LE MEME SORT
àtrop vouloir à trop mépriser le peuple ils se font justice eux mêmes
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Mer 9 Sep - 14:52

Pour ce qui concerne le message de couleur d'Agathe !

Pour juste apporter une précision, quand les Journalistes se font les portes paroles du gouvernement pour dire un déficit de la sécurité sociale de 20 milliards d'euros cette année.
Il serait juste bon comme le disait F.Bayrou, sur F.Inter Hier, que l'ETAT rembourse à la SS ce qu'elle lui doit et là elle serait largement excédentaire...

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 41
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: La taxe carbone...   Lun 14 Sep - 3:03

Ce n'est pas tant qu'lle touche les usagers qui soit mauvais en soi, mais plutôt le fait qu'il n'y a pas d'alternative proposée à cette situation; ce n'est pas Monsieur X, qui n'a pas les moyens de partir en vacances, qui doit payer la faute des grandes entreprises automobiles qui ne veulent pas développer, pour une question de rendement de leurs finances, les véhicules à "énergie propre".
En regardant un jour l'émission de Guillaume Durant sur France2 "l'objet du scandale", j'ai découvert que la voiture électrique, fabriquée par un inventeur français, n'a pas trouvé preneur dans l'hexagone: il est allé vendre son brevet en Inde. C'est tout de même insensé que de voir que sans moyens (du moins pas ceux que pourraient avoir les grands industriels), ce monsieur est parvenu humblement à faire ce que certains, paraît-il, ne parviennent pas à optimiser.
Si au lieu de vouloir briller par le prestige (24 heures du Mns, Formule1, Rallye...) et de dilapider l'argent de la sorte, l'on utilisait cet argent à la recherche, je pense qu'il y a bien longtemps que le pétrôle ne serait plus l'énergie motrice des automobiles.
A qui fera-t-on gober tout cela?
Deux mondes s'affrontent, celui de l'argent et du pouvoir contre celui des pauvres gens.
Ce sont toujours ces derniers qui subissent, mais attention à la pression car il n'y a pas vraiment de soupape sur l'esprit des pauvres gens...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La taxe carbone...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La taxe carbone...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ptit tuto sur la pose du carbone,svp .....
» Où trouver du carbone pas cher pour le DBOX ???
» Châssis carbone pour le E-Revo/ERBE ?
» chaussettes carbone
» Aie Aie AIe La taxe pro supprimé , ... ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Certains espaces de ce site sont réservés aux Membres et d'autres sont ouverts à tous pour les commentaires et réponses. :: Vos Expressions politiques de préférence sous forme satirique !-
Sauter vers: