Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un texte qui fait poser certaines questions

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un texte qui fait poser certaines questions   Ven 31 Juil - 7:51


Mon ambition est de vous inviter par le biais du texte suivant écrit par John Harrison à réfléchir sur ce qui, d’après lui, serait « un infidèle » en matière de religion. Et par une certaine déduction à vous inciter à examiner quels pourraient être vos investissements futurs dans ce domaine.




« Bonjour,
Comme le démontrent les lignes qui suivent, j’ai été contraint de prendre conscience de l’extrême difficulté à définir ce qu’est un « infidèle ».
Choisir entre Allah ou le Christ, alors que l’islam est de loin la religion qui progresse le plus vite au Royaume Uni. Le mois dernier, je participais au stage annuel de remise à niveau, nécessaire au renouvellement de mon habilitation de sécurité dans les prisons. Il y avait dans le cursus une présentation par trois intervenants représentant respectivement les religions Catholique, Protestante et Musulmane, expliquant les fondements de leurs doctrines respectives.

C’est avec un intérêt tout particulier que j’attendais l’exposé de l’Imam.
La prestation de ce dernier fut remarquable, assortie d’une projection vidéo. A l’issue des présentations, vint le temps des questions/réponses, et lorsque ce fut mon tour, je demandais :
« Je vous prie de me corriger si je me trompe, mais j’ai cru comprendre que la majorité des Imams et autorités religieuses ont décrété le Jihad (guerre sainte), à l’encontre les infidèles du monde entier, et que en tuant un infidèle (ce qui est une obligation faite à tous les musulmans), ceux-ci sont assurés d’aller au paradis. Dans ce cas, pourriez-vous me donner la définition de ce qu’est un infidèle ?

Sans rien objecter à mon interprétation et sans la moindre hésitation, l’imam répondit «un non croyant».

Je rétorquais : alors permettez-moi de m’assurer que j’ai bien compris. L’ensemble des adorateurs d’Allah doivent obéir au commandement de tuer quiconque n’appartient pas à votre religion, afin de gagner leur place au paradis, n’est-ce pas ?

Son visage qui affichait jusqu’alors une expression pleine d’assurance et d’autorité se transforma soudain en celui « d’un garnement surpris la main dans le pot de confiture ».

C’est exact rétorqua-t-il dans un murmure.

Je repris : « Eh bien, j’ai beaucoup de mal à essayer de m’imaginer le Pape Benoît XVI exhortant tous les Catholiques à massacrer vos coreligionnaires ou le Pasteur Stanley en faisant autant pour garantir aux Protestants une place au paradis. »

L’imam se retrouva sans voix !

Je poursuivis : « J’ai également des difficultés à me considérer comme votre « ami », lorsque vous-même et vos confrères incitez vos fidèles à m’égorger ! Juste une autre question ; Choisirez vous de suivre Allah qui vous ordonne de me tuer afin d’obtenir le paradis, ou le Christ qui m’incite à vous aimer afin que j’accède, moi aussi au paradis, parce qu’Il veut que j’y sois en votre compagnie. ? »

On aurait pu entendre une mouche voler, tandis que l’Imam demeurait silencieux.

Inutile de préciser que les organisateurs et promoteurs du séminaire de formation à
la « Diversification » n’ont pas particulièrement apprécié cette façon de traiter le ministre du culte Islamique et d’exposer quelques vérités à propos des dogmes de cette religion.


Au cours des vingt années à venir, il y aura suffisamment d’électeurs musulmans au Royaume Uni pour installer un gouvernement de leur choix, avec l’application de la Sharia en guise de loi.
Il m’apparaît que tous les citoyens de ce pays devraient pouvoir prendre connaissance de ces lignes, mais avec le système de justice et de médias libéraux combinés à la mode démente du politiquement correct, il n’y a aucune chance que ce texte soi largement publié. C’est pourquoi je vous demande de le diffuser à tous les contacts de votre carnet d’adresse internet.(fin de citation)
John Harrison Master of Business Education. MIDSc
Revenir en haut Aller en bas
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 41
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: un texte qui fait poser certaines questions   Ven 31 Juil - 14:13

Extrêmement intéressant, il est vrai, mais le sectaire reste sectaire, de quelque bord qu'il soit, et ses dérives sont toujours extrêmes sinon extrêmistes. Dans le cadre de la religion musulmane en France, par exemple, les propos sont bien plus condesccendants à l'égard des sus-nommés "infidèles". La liberté de choix est primordiale pour garder une liberté de pensée... et donc de culte.
Il fut un temps où les hérétiques étaient conduits au bûcher... sous le joug catholique; c'est une recrudescence de violence qui finit par mener son auteur à sa dégénérescence, par pure contradiction entre ce qu'il prône et ce qu'il produit finalement.
Les religions m'horripilent, et plus encore leurs représentants, se sentant obligés de prêcher leur paroisse, sans considérer que celle de l'autre peut tout aussi bien valoir la leur.

Juste pour exemple, ma femme a voulu se marier religieusement et j'ai été confronté à la pitoyable "journée de préparation au mariage"... un calvaire où ceux qui se prêtent au jeuu se veulent alors condescendants, pour ne pas froisser; que n'ai-je fait en contredisant par des exemples issus de la vie de tous les jours!!
On m'a alors répondu que l'homme n'est pas infaillible, au contraire de celui qu'il représente. C'est ce que j'appelle se dédouaner, puisque par l'acte, ledit croyant s'oppose à son idéal.
Bref, on dirait plutôt que la société a peur de croire à la réalité, qu'elle se la cherche terrible, qu'elle la fabrique terrible, pour espérer meilleure celle, illusoire, qui l'attend dans un hypothétique au-delà.

Si je devais trouver une citation pour ilolustrer tout ceci, je la traduirais telle:
Ce que tu ne sais pas, crie-le! afin qu'il devienne une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: un texte qui fait poser certaines questions   Dim 2 Aoû - 6:24

Une fois de plus, de qui que provienne ce genre de texte, c'est si j'ose dire à notre siècle de se comporter en hérétique de la religion et de la politique est une hérésie !
Ne pas donner prise et de demeurer sur un terrain d'exercice de notre libre-arbitre...
Mépris et ignorance de tous ces marchants du Temple, ces pharisiens...
Chacun en son époque, les Juifs, les Chrétiens puis maintenant les Musulmans...

Il ne faut pas donner de l'importance à ce qui est dogmatique et, les religions comme les partis politiques sont victimes de dogmatisme à commencer par leur structure pyramidale.
Quand je reçois des infos de partis politiques qui me proposent leurs universités d'été avec un pactol d'invités qui ont des titres ronflants et des théories gonflantes, j'ai tout compris, que le salut est dans la fuite pour ma paix et ma sérénité...

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un texte qui fait poser certaines questions   

Revenir en haut Aller en bas
 
un texte qui fait poser certaines questions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite texte vite fait
» [AIDE] Quelques questions sur le "root" de la Xoom
» Le hollandais sans peine
» Naturopathie
» Ou poser nos questions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: _FORUM _ LIBRE EXPRESSION D'ECHANGES ENTRE MEMBRES ET INVITES POUR SUGGESTIONS ECHANGES DE POINTS DE VUE ET INFOS DIVERSES.-
Sauter vers: