Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La "base élèves" inquiète encore les parents,

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La "base élèves" inquiète encore les parents,   Dim 20 Juil - 7:50

Le ministère de l’Education nationale a beau vouloir apaiser la contestation autour du fichier "base élèves" et lever les sanctions qui pèsent sur les directrices et directeurs d’école rétifs, les parents d’élèves ne sont pas rassurés pour autant.
Dans le petit village de Cézy (Yonne), par exemple, quelques mères se sont inquiétées de l’usage qui serait fait des renseignements que la directrice leur demandait de fournir sur leurs enfants. Insuffisamment informée par sa hiérarchie, elle a, de bonne foi, expliqué que seules les données habituelles requises lors de l’inscription de l’enfant leur étaient demandées (ce qui est exact), et qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter (ce qui est omettre toutes les autres données jusqu’ici enregistrées par la directrice).
Les mères d’élèves ont donc cherché par elles-mêmes sur Internet et trouvé les informations publiées par la Cnil, les communiqués de la FCPE et aussi l’excellent suivi effectué au jour le jour depuis quatre ans par la Ligue des droits de l’homme de Toulon.
De plus en plus inquiète, l’une d’elle, que nous appellerons Virginie, a décidé d’organiser, au pied levé, un débat public. Il a eu lieu le 4 juillet, avant les vacances. De ce débat (que j’ai eu le plaisir de modérer), riche malgré les absences de l’adjoint au maire et de la directrice, il est ressorti un constat et plusieurs questions.
Dysfonctionnements à tous les étages
Le constat, d’abord: la diffusion d’informations sur laquelle misait le ministère pour expliquer "base élèves" et désamorcer l’opposition des collectifs (forcément paranos) ne fonctionne pas. La preuve en est, cette directrice, qui n’a pas été formée à "base élèves" et ne sait donc pas quel sera le sort des informations qu’elle recueille (vers quels services remonteront-elles?).
C’est à l’échelon régional et départemental que l’on trouve les plus graves dysfonctionnements. Les inspections d’académie (IA) et les inspecteurs de l’Education nationale (IEN) ne renseignent pas assez les chefs d’établissement. Du coup, ceux-ci peinent à répondre aux inquiétudes des parents.
Le maire et son conseil non plus ne sont pas informés. C’est Virginie qui les a alertés. Lorsque la mairie s’est intéressée au sujet, elle a trouvé des données insuffisantes et pour le moins opaques: elle a demandé à être mieux informée avant de prendre une quelconque décision concernant ce fichier.
L’ignorance de la mairie est excusable. M. Santoni, qui pilote au plus haut niveau du ministère le déploiement de "base élèves", ignorait lui-même, il y a encore une semaine, quelles données seraient conservées. Constatant que "ça se passe mal", il espère qu’un vaste débat public sera lancé dès la rentrée pour remettre à plat ce dossier si mal engagé depuis plus de quatre ans.
Autres menaces: Sconet et Bine
Ce débat serait d’autant plus utile que les inquiétudes des parents, enseignants et collectifs se déportent désormais sur Sconet, l’équivalent de "base élèves", mais pour le secondaire, lancé en 1995.
Véritable outil de gestion et d’évaluation de la filière éducative, Sconet contient beaucoup plus d’informations que "base élèves", et toutes ne sont pas forcément "Cnil-compatibles", même si l’autorité indépendante a, en son temps, donné son aval. La liasse des arrêtés portant modifications de Sconet est impressionnante, et peu d’experts en droit se sont pour le moment penché sur le problème.
Mais c’est surtout la "base identifiant national élèves" (Bine) qui soulève aujourd’hui curiosités et craintes. La Bine est gérée par la Direction de l’évaluation, de la prospective et des statistiques du ministère de l’Education nationale, la même qui est responsable des fameux panels d’études longitudinales, comme le "Panel des 35 000" qui a récemment fait couler beaucoup d’encre.
Lancée en même temps que "base élèves", la Bine se remplit à mesure du déploiement du fichier du primaire, chaque élève se voyant attribuer un numéro identifiant unique qui le suivra tout au long de sa scolarité. Bine grandira avec les gamins, absorbant progressivement Sconet, pour devenir une véritable base nationale de tous les enfants scolarisés dans le public, le privé et à domicile…
L’envergure de ce fichier et l’absence d’informations sur ce qu’il contient et ce à quoi le destine précisément le ministère inquiètent fortement les collectifs, et la Ligue des droits de l’homme en particulier. La fonction première de ce numéro national unique de l’élève (INE) est de figurer aux côtés de l’état civil dans tous les fichiers scolaires et de s’y substituer lorsqu’on souhaite rendre anonymes les données. L’interconnexion de tous les fichiers scolaires est donc engagée; le risque d’une connexion avec d’autres fichiers plus sécuritaires ou avec la Caisse d’allocations familiales est réel.
Un numéro bavard
L’INE pourrait devenir aussi bavard que le numéro de Sécurité sociale (prévu initialement comme identifiant éléves mais refusé par la Cnil). Aujourd’hui interconnecté avec divers fichiers administratifs, celui-ci faisait dire à la Cnil, lorsqu’elle fut créée en 1978 pour éviter ce type d’interconnexions dangereuses pour les libertés:

"La généralisation de son usage faciliterait grandement les rapprochements de fichiers sans cesse plus importants, l’extension de l’usage du NIR [NDLR. numéro d’inscription au répertoire, le numéro de sécurité sociale] reste, à elle seule, une menace".
Trente ans plus tard, alors qu’on s’apprête à célébrer l’anniversaire de l’autorité indépendante, ces libertés se tarissent… dès la maternelle.
Mais revenons à Cézy. Certaines questions ont été fréquemment posées par les mères lors du débat:

"Si je ne veux pas que mes enfants soient dans le fichier, qu’est-ce que je peux faire?"
Ou…

"Est-ce que je peux faire corriger ou supprimer les données enregistrées sur mon fils si elles sont fausses ou gênantes?"
De toute évidence, le ministère et les inspecteurs d’académie n’ont pas prévu de canal de retour pour ce genre de doléances. Une omission qui pourrait être rectifiée rapidement. Car, si pour le ministère, le dossier "base élèves" peut paraître réglé, il ne l’est pas du tout pour la "base". La rentrée scolaire promet d’être animée.

Lien :rue89
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La "base élèves" inquiète encore les parents,   Mar 23 Sep - 14:42

Le but réel de tous ces fichiers relève d' une sorte de" skizo-parano" collective car tellement peu s'y opposent qu'ils vont bon train.

Imaginez les banques de données récoltées aussi par le privé grâce à Internet où les êtres abreuvent inconsciemment les demandes d'info qui se devraient d'être brèves et non intégrales comme la plupart.

Les modes de paiement illustrent bien des banques de données comme le système paypal, ou la CB ; où soi-disant pour sécuriser on vous oblige à émettre votre Cursus personnel voire familial.

Toutes ces pétitions que nous signons en choeur avec coeur pour diverses causes qui nous froissent ou nous heurtent, sont aussi fichées répertoriées, on ne sait dans quel ultime but puisque nous semblons être dans un système orchestré de génétique et de innéité qui va même poursuivre nos descendants si nous ne sommes pas conformes aux données établies d'un idéal système humain qui avec des outils générationnels devient de plus en plus opérant à atteindre notre MOI intime et strictement indivis pouvant être appelé Psyché........

Ce système basé essentiellement par l'informatique, espérons le, aura un jour son BUG pour conclure une telle atteinte à la Personne en son caractère indivis !
Ce sera la seule façon de stopper cette dérive qui perdurant peut conduire comme les images du monde actuel nous le démontrent, à l'élimination de l'homme et de son libre-arbitre....

Nous atteignons dans le genre humain le summum de la bétise en identifiant un outil comme l'informatique à notre cerveau qui lui, a la faculté de penser, de parler et d'agir intuitivement, spirituellemnt et intellectuellement !...

Ce qui permet toutes les dérives que nous commençons à discerner pour ceux qui ont encore de l'esprit Critique !
Merci pour cet article sur lequel je me permets aujourd'hui de rebondir !

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La "base élèves" inquiète encore les parents,   Mar 23 Sep - 14:52

merci de votre réponse
il faut toujours etre en alerte , et garder l'esprit critique
en ce qui concerne la politique en ce moment il y a tellement a dire et ce que je ne supporte pas en ce moment c'est carla sarki bruno , elle est sur toutes les chaines , drucker, canal plus et la prochaine ca sera surment la star académy
je l'ai vu à new york dans son ensemble bleu roy chanel , c'est ecoeurant cette soit disant dame de france qui ne soucie que du bien etre de son porte feuille et de sa garde robe
les médias feraient mieux de passer à autre chose ,je ne sais plus regarder les journaux télévisés sur les chaines dites nationales ,
le gouvernement prend les francais pour de véritables moutons
moi je ne suis pas un mouton egaré ,
amitiés
agathe
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La "base élèves" inquiète encore les parents,   Mar 23 Sep - 15:06

Pour la conclusion, étant d'accord pour le reste, je ne regarde plus la TV depuis longtemps, encore moins les JT qui me font flipper et m'écoeurent du degré de distillation devenant frelatés voire insipides.

J'aime à penser et le dire parfois qu'un mouton dit de panurge est toutefois une brebis galeuse qui s'ignore !

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La "base élèves" inquiète encore les parents,   Mar 23 Sep - 15:17

entre moutons de panurge on se comprend lol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La "base élèves" inquiète encore les parents,   

Revenir en haut Aller en bas
 
La "base élèves" inquiète encore les parents,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» B-Revo "Essentiel" base 3.3
» [2999] Liste "old school v7" mais en v8.
» colorant "végétal" maison
» Statue MOTARD FANTÔME "D.Ketch / museum" (Ghost Rider II)
» Cahiers "Courage et Patrie"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Certains espaces de ce site sont réservés aux Membres et d'autres sont ouverts à tous pour les commentaires et réponses. :: Vos Expressions politiques de préférence sous forme satirique !-
Sauter vers: