Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 40
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 18 Juin - 13:26

Néanmoins, pour ne pas lézer les citoyens dont le SDV ne serait pas interessant, je pense aux salaires moyens et dont les personnes ont plus de 40 ans et n'ayant pas eu le besoin de cotiser à une complémentaire privée sachant que leur retraite de base ne serait pas des plus mauvaise.

serait-ce à dire qu'un travailleur agé de trente ans (je parle pour ma génération), et qui aurait déjà cotiser durant une bonne dizaine d'années (encore mon cas), ne serait pas lésé par ce système?
La transition serait peut-être compliqué, car il faudrait toujours payer les retraites actuelles; où prendrait-on l'argent?
Il y a énormément d'aspects à prendre en compte, et même si l'idée paraît alléchante, comment être certain de ne léser personne? Je dis cela, car j'ai un peu l'impression que ma génération porte un poids énorme sur les épaules et qu'il nous faudra mener de nombreux combats, tout en y laissant de nombreuses plumes...
Il faudrait trouver un compromis afin de ne pas "sacrifier" une génération qui subit une situation provoquée par les générations précédentes (en particulier celle de mai 68, sans vouloir jeter le "pavé" dans la mare).

Ce que je veux signifier, c'est qu'il faudra forcément beaucoup de sacrifices pour rétablir une situation saine et pérenne, et que l'on ne peut pas tout reposer sur les épaules d'une seule génération.

Tout ceci pour te permettre de me donner plus de précisions afin que je comprenne mieux.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 60
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mar 27 Oct - 15:32

Bonjour,
Pour info, je viens de m'inscrire sur le site VIADEO afin de présenter le SDV et de ce fait , élargir un peu plus le réseau.
http://www.viadeo.com/tableaudebord/accueil/

Si l'idée du SDV ou pour une recherche d'emploi éventuelle ou encore pour d'autres raisons, le site VIADEO me semble très interessant.

N'hésitez pas à vous inscrire dans mon groupe SDV afin de lui faire un début de promotion.

Nous avons besoin aujourd'hui plus qu'hier de nouvelles idées pour l'avenir de notre jeunesse.

Le SDV en est une , il n'est pas l'absolu mais au moins une autre base de reflexion.

Merci à Erick et à vous tous
JP Baron
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 60
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mar 27 Oct - 15:44

Alaplume a écrit:
Néanmoins, pour ne pas lézer les citoyens dont le SDV ne serait pas interessant, je pense aux salaires moyens et dont les personnes ont plus de 40 ans et n'ayant pas eu le besoin de cotiser à une complémentaire privée sachant que leur retraite de base ne serait pas des plus mauvaise.

serait-ce à dire qu'un travailleur agé de trente ans (je parle pour ma génération), et qui aurait déjà cotiser durant une bonne dizaine d'années (encore mon cas), ne serait pas lésé par ce système?
La transition serait peut-être compliqué, car il faudrait toujours payer les retraites actuelles; où prendrait-on l'argent?
Il y a énormément d'aspects à prendre en compte, et même si l'idée paraît alléchante, comment être certain de ne léser personne? Je dis cela, car j'ai un peu l'impression que ma génération porte un poids énorme sur les épaules et qu'il nous faudra mener de nombreux combats, tout en y laissant de nombreuses plumes...
Il faudrait trouver un compromis afin de ne pas "sacrifier" une génération qui subit une situation provoquée par les générations précédentes (en particulier celle de mai 68, sans vouloir jeter le "pavé" dans la mare).

Ce que je veux signifier, c'est qu'il faudra forcément beaucoup de sacrifices pour rétablir une situation saine et pérenne, et que l'on ne peut pas tout reposer sur les épaules d'une seule génération.

Tout ceci pour te permettre de me donner plus de précisions afin que je comprenne mieux.
Amicalement.

En imaginant une mise en place une mise en place du SDV progressive, je suis bien conscient que beaucoup ne seront pas interessés par ce nouveau système du fait de leur âge, situation professionelle et maritale.

Ce sera donc à chacun de choisir ou non ce système mais dès que les caisses le permettront, le système sera étendu à toute la population.

Ce sont les jeunes qui arriveront sur le marché du travail qui devront profiter de ce nouveau système, avec eux les employeurs qui les embaucheront devront suivre les nouvelles directives pour le salaire, l'impôt sur le revenu , les congés, la dégressivité du salaire pour les quinquas.

Il nous faudra trouver une solution pour rendre cette transition de système effective pour éviter de lézer les plus faibles.
Les plus aisés ne risquent rien.

En fait la mise en place du principe SDV devra se faire en mettant en place des mesures pour remplir les caisses de l'état sans pour autant assommer encore un peu plus les salariés avec des impôts .

Enfin, là c'est de la technique que seuls nos savants et experts seront chargés de trouver les solutions
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mer 28 Oct - 16:27

Bonsoir l'ami,

Merci de vos nouvelles infos transmises sur le site et je trouve que le projet du SDV est très porteur et donc a sa place en cette conjoncture dans ce paradoxe empirique qu'est Viadéo...

Pour le professionnel, je dois vous dire que c'est nul car trop grand nombre de hableurs et joueurs de pipeau...
Je connais depuis des années et m'y suis inscrit à la création où ça s'appelait différemment...
J'ai du abandonner de par l'inéfficacité réelle pour le système de réseau sinon que ce constater ce que je viens de vous résumer....

Je réitère que votre suggestion est tout à fait à sa place vers des êtres qui se recherchent et qui ont besoin très souvent d'attérir...

Bien vers vous, Messager.

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 40
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 28 Oct - 3:44

Merci pour vos précisions.

Ces derniers temps, au vu des événements qui se sont enchaînés, j'ai beaucoup réfléchi à ce qui pourrait être juste.

Aux dires de nos têtes pensantes, la population ne cessera de vieillir, les plus de 60 représentant 1/3 de la population en 2060, je crois.

Certaines injustices n'ont pas été remises en cause par la réforme votée, en particulier les régimes spéciaux les plus coûteux, c'est à dire ceux de nos politiques qui ne cotisent pas, loin s'en faut, sur une durée légale équivalente à celle du régime générale.

Je constate aussi que la retraite est proportionnelle aux salaires touchés durant la vie active.

Aujourd'hui, les salaires sont tirés vers le bas, et les cotisations ne suffisent alors plus à alimenter les caisses de retraite, lesquelles retraites sont fréquemment supérieurs à ce que touchent les actifs dans leur travail de tous les jours. L'équilibre est donc de plus en plus difficile étant donné que la population retraitée augmente au fil des ans.

Le système de solidarité vis à vis des personnes n'ayant pas accès au travail fonctionne de la sorte: un minimum est attribué afin de pouvoir subvenir à l'essentiel.

Se pose donc la question, du moins pour mon cas, de savoir si ce schéma ne pourrait être bénéfique lorsque l'on regarde bien les choses:

Prenons un exemple sans déterminer d'unité:

nous partons du principe que chacun touchera une retraite, quel que soit le temps de son activité, quel que soit le montant perçu lors de ses annuités, ce qui colle bien au principe de solidarité qui semble cher à nos politique (j'ironise, bien entendu):

toute personne atteignant l'âge requis pour toucher sa retraite sera donc à la retraite avec une pension équivalente à 1000 unités.

je suppose que celui qui aura cotisé plus que l'autre pourra raler, mais ce dernier aura également eu des dédommagements plus élevés lors de sa vie active.
Cette retraite peut équivaloir ou remplacer le système de minimum vieillesse, ce qui évitera de voir des femmes aux carrières incomplètes ne pas pouvoir subvenir à leurs besoins si elles se retrouvent sqeules en fin de vie.

Pour ceux dont les salaires sont imposants aujourd'hui, les caisses de retraite privées sont le complément idéal, de la même manière que nos complémentaires santé fonctionnent aujourd'hui, délestant les caisses de l'assurance maladie lors des remboursements de plus en plus restreints.
De cette manière, nous pouvons garder l'optique d'une retraite qui se doit d'être "vivable", car l'ouvrier qui subit effectivement la pénibilité du travail, s'il doit se soigner de graves problèmes de santé coûtera plus à l'assurance maladie qu'il ne rapportera à la caisse de retraite; le problème ne fera donc que se déplacer.

En résumé, une retraite indépendante des années de cotisation ainsi que des salires perçus, les plus nantis ayant eu le temps de cotiser dans des caisses privés pour augmenter leur rente future.


Utopie? peut-être, je pense que ce n'est qu'une question de volonté, et la solidarité va souvent du plus pauvre au plus riche, le riche ne voyant pas que le pauvre est pauvre tant il considère qu'il n'est pas assez riche...
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 6 Nov - 8:50

Je fais un MP à Jean Pierre pour qu'il songe à réponse vers ceux qui sont intéressés par ses réflexions et pensées....
Plusieurs proches m'ont parlé de ces échanges et y ont trouvé grand intérêt et c'est pourquoi il serait bon d'actualiser ses démarches à cet égard, dans un monde qui considère de plus en plus utopique cette solution si humaine....

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Besoin de conseils pour la mise en place d'une galerie de motifs
» Mise en place d'un diner presque parfait dans votre département!
» mise en place déco de Noel
» mise en place roulement bas moteur et joint spi
» question bête : comment on enlève la microSD une fois mise en place ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: FORUM INFORMATION "SALAIRE DE VIE" PAR JEAN-PIERRE.-
Sauter vers: