Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 12 Avr - 6:09

Merci à Erick de me permettre d'utilser ce forum afin de m'aider à présenter ce concept qui je le souhaite, sera dans ses grandes lignes compris et débattu par les citoyens désireux de changer notre société viellissante par une autre tournée vers l'avenir.

La grande pauvreté ne devrait plus exister dans un pays tel que la France
Réveillons nous et osons l'avenir


Madame, Monsieur,

Le pays traverse une GRAVE crise de société et malgré toutes les réformes que le gouvernement envisage de lancer courant l'année 2008, toutes ces réformes ne permettront pas de supprimer la pauvreté et les inégalités dans notre pays.

Je vous propose de réfléchir à mon concept (SDV salaire de vie) issu de mon imagination après les émeutes des banlieues de 2005, concept dont le but est de supprimer la pauvreté et de relancer l'économie de ce pays.

Le principe du SDV est d'apporter une protection sociale et financière du citoyen tout au long de sa vie en lui permettant de ne pas sombrer dans l'extrême pauvreté en cas de situation de perte de revenu (chômage, handicap, retraite) .

Le SDV est un salaire perçu par les sans emploi en contre partie d'un service pour la collectivité, son montant aux environs de 1000 euros d'aujourd'hui doit pour devenir un revenu suffisant pour se nourrir, se loger et se vêtir ,être accompagné de grandes réformes.




Pour déterminer le montant du SDV, nous prendrons comme référence le salaire mensuel net , impôt sur le revenu de 30% déduit soit 40% de ce salaire NET moyen




Soit pour l'exemple




2440 euros étant le salaire BRUT mensuel en 2004 pour les salariés

2440 euros – 30% pour l'impôt sue le revenu (732 euros)

Soit un salaire mensuel NET moyen par salarié de 1708 euros

Soit un SDV représentant 40% de ce salaire NET

1708 – 40% = 1024,80 euros SDV




Une fois le montant du SDV déterminé,son augmentation suivra l'indice des prix.

Le SDV devra être reversé en totalité à une maison de retraite pour le cas de l'entrée en résidence d'une personne agée.

L'état versera le budget necessaire en rapport avec le nombre de résidents,

Si le budget de fonctionnement moyen des maisons de retraites devait être augmenté, le SDV le serait également dans la même proportion.





L'impôt sur le revenu prélevé à la source, sera de 3 taux suivant les revenus ex: 30,35 et 40%, Tous les « rabais » seront supprimés
L'impôt sur les bénéfices des sociétés sera par exemple égal ou inférieur à 30% suivant le bénéfice de l'entreprise

Ces impôts financeront le SDV

Les prélèvements sociaux sur les salaires seront supprimés, ce sont les recettes de la TVA qui financeront la protection maladie pour tous
La TVA sera définie suivant 3 taux par ex: 5% pour les produits et services de première nécessité à définir,

15% pour les produits et services entrant dans une fourchette de prix à définir ,

20% pour les produits et services étant définis comme LUXE.

L'impôt logement représentant 1% de la valeur du bien lors de l'achat d'un bien immobilier remplacera la taxe d'habitation et la taxe foncière cet impôt n'augmentera pas le temps de l'occupation du logement.
Cet impôt et la mise en place du SDV permettra à tous les citoyens de devenir propriétaire de son logement, la banque nationale du logement étant assurée d'être remboursée du prêt ,du fait du SDV

Le SDV devient la nouvelle référence du salaire minimum de ce fait le SMIC sera supprimé ce qui permettra un nouvelle concurrence au niveau des salaires en entreprise
Le SDV sera la retraite de base pour chaque citoyen riche ou pauvre, chacun devra cotiser pour une complémentaire privée suivant ses revenus durant son activité
Le SDV sera perçu par les chômeurs avec en complément l'APR (assurance perte de revenu) cotisation de 1% prélevée sur les salaires après impôt sur le revenu et SDV , allocation jeunesse et autonomie,

l'APR sera le complément pour retrouver le dernier revenu en entreprise
le SDV complété de l'APR sera perçu durant 3 ans , en contre partie, les citoyens victimes d'un licenciement devront accepter de rendre un service à la collectivité suivant leurs connaissances et expériences acquises
l'ANPE devra tout faire pour retrouver un travail à ces citoyens
Le SDV sera perçu par les jeunes créateurs d'entreprises pour une durée de 3 ans, par les citoyens handicapés de naissance, ne pouvant assurer un emploi du fait de leur handicap, par les familles monoparentales sans emploi, pour moitié par le ou les parents désirant rester à la maison pour l'éducation des enfants

Pour les jeunes de moins de 16 ans, les parents percevront une allocation jeunesse pour chaque enfant de 10% du SDV à la naissance et augmentée progressivement chaque année pour atteindre le 1/4 du SDV au 16éme anniversaire de l'enfant

A l'âge de 16 ans (nouvelle majorité) le jeune citoyen percevra une allocation d'autonomie représentant le 1/4 du SDV à 16 ans et progressive chaque année pour atteindre le SDV à la fin de ses études ou formation en entreprise

Afin d'inciter les salariés à travailler plus longtemps après l'âge légal de la retraite fixée à 55 ans pour tous, le principe sera de travailler moins pour gagner plus
Grace à l'impôt prélevé à la source, nous pourrons mettre en pratique ce principe où chaque acteur sera gagnant,

Le patron qui versera moins de salaire brut ,chaque année travaillée après les 55 ans de son salarié, le salaire brut est dégressif chaque année de 55 à 70 ans pour atteindre le SDV (retraite de base)
Le salarié qui travaillera moins (3o heures) mais qui gagnera plus de salaire net du fait du taux de prélèvement de l'impôt sur le revenu qui passera de 30% à 20% , ce salaire plus important ,sera dégressif chaque année pour atteindre le SDV
L'état qui le temps où le salarié continue son activité après 55 ans se verra percevoir un peu moins de recette pour l'impôt sur le revenu du fait de sa baisse de taux mais qui économisera le versement d'un SDV

le salarié pourra quitter son emploi et profiter de sa retraite quand il le souhaitera entre 55 et 70 ans, 70 ans étant l'âge de l'arrêt du travail rémunéré pour tous . exception faîte aux indépendants et politiques.
Le salarié ne percevra pas d'augmentation de salaire entre 55 ans et 70 ans

les jeunes en formation , percevant un salaire d'autonomie, seront incités à entreprendre un apprentissage en alternance avec un enseignement théorique au sein d'une entreprise. le patron prendra plus volontiers des jeunes en formation, n'ayant pas à leur verser un salaire du fait du salaire d'autonomie perçu par les jeunes

Les jeunes désirant poursuivre leurs études seront sélectionnés suivant la moyenne générale à définir durant toute le scolarité, l'examen du BAC étant supprimé
Suivant leurs capacités naturelles, et leur choix pour le métier qu'ils souhaitent faire nécessitant de longues études, ils seront employés dans le corps de métier privé ou publique en alternance avec les cours en université ou à la faculté (médecine, droit, banque etc..)

La baisse du temps de travail est un progrès social qui doit rester réel mais en réformant sa mise en application
je vous propose d'appliquer le principe du 40/40 ou 40 heures de travail jusqu'à l'âge de 40 ans, c'est la période où l'on se construit (famille, vie professionnelle, logement etc.) et où l'on possède le maximum de ses capacités physiques
A partir de 40 ans baisse du temps de travail jusqu'à l'âge légal de la retraite (55 ans)
de 40 à 45 ans 37 h sans perte de salaire
de 45 à 50 ans 35 h sans perte de salaire
de 50 à 55 ans 32 h sans perte de salaire
55 ans droit à la retraite
de 55 à 70 ans 30h avec un salaire plus important mais dégressif

les congés devront être réformés pour permettre à tous les citoyens en particulier pour ceux qui souhaitent pratiquer leur religion en toute liberté sans les contraintes de notre système actuel basé sur une culture d'origine catholique
Ainsi les jours fériés seront supprimés , seuls seront conservés, le 1er de l'an, le 1er Mai, le 14 Juillet et le 25 décembre (fête de la famille)
Tous les salariés auront droit à 6 semaines de congés payés afin que chacun puissent librement en profiter suivant ses choix religieux ou pour ses loisirs


Voilà grossièrement les grandes réformes telles que je les imagines afin de relancer l'économie du pays tout en supprimant la grande pauvreté de beaucoup trop de citoyens


Pour info, l'UNIZO une association de patrons Flamand propose de mettre en route le SDV (1084 euros) en Belgique pour aider les chômeurs de longue durée à se réinsérer et j'ai cru comprendre que Mr ATTALI proposait un principe qui ressemble fort au SDV pour les chômeurs mais qui n'est pas relayé par les médias, ce que je regrette.




Madame , Monsieur, ce ne sont que quelques pistes de réflexions qui resteront une utopie, mais qui peut être rejoignent pour certaines , quelques idées de certains élus pour l'avenir



Mon site

http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html



*******************************
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 12 Avr - 9:47

bonjour
pourquoi la belgique pourrait elle le mettre en route et pas la france
j'ai lu votre article avec grand intéret
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 12 Avr - 12:24

Bonjour,

je ne suis pas un grand connaiseur de la Belgique, veuillez mz pardonner

Néanmoins, j'ai vu le site de VIVANT où j'ai pris connaissance du parcours et de la proposition de Mr Duchâtelet.

En 1999, Mr Duchâtelet riche entrepreneur, se présente pour la première fois à des élection, son programme tourne autour d'un revenu universel que percevrait tous les citoyens de la naissance à la mort, je passe les détails, le montant de ce revenu inconditionnel était de 540, oo euros.

Les résultats lors du scrutin ont donné 2% des voix pour Mr Duchâtelet
ce qui est énorme pour une première élection, ce qui veut dire que son message est passé

Aujourd'hui, un gouvernement provisoire a été mis en place vu la crise politique et le risque de rupture entre les deux communautés définissant l'état Belge

A mon avis , la Belgique et les Belges sont en avance sur nous, ils sont en plein dans une crise de société, les problèmes qu'ils connaissent sont les mêmes que chez nous, mais ils ont l'avantage (le peuple) d'être informé qu'une autre société est possible avec un principe de l'allocation universelle dont le but serait de supprimer la grande pauvreté

Ce qui va bloquer cette évolution, c'est le montant de cette allocation 540 euros, pas suffisante pour permettre de vivre

Si Mr Duchâtelet revoît sa copie et propose le SDV, il gagnera beaucoup plus de voix et pourra mettre en route une révolution (démocratique) en vue de changer de système

En France, le peuple n'est pas encore prêt à accepter le principe de l'allocation universelle, ce que je prône avec le SDV, ce n'est pas une allocation universelle, les actifs ne perçoivent pas cette allocation (SDV) ce qui permet de proposer un SDV de 1000 euros (environ)

Thomas Paine proposait le même principe dès 1796 , un revenu suffisant pour vivre financé par l'impôt de tous, j'ai redécouvert ce principe sans le connaître et je pense sincèrement que ce n'est que du bons sens et justice sociale quand on se dit républicain

Vous me faîtes penser à retourner voir les Belges pour savoir où ils en sont dans leur débat à leur parlement

Mais bon, bien sûr , tout çà , ce n'est que mon opinion
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Dim 13 Avr - 15:18

Permettez moi de rajouter sur ce forum, le message de Francine, qui mène un combat pour une ellocation familiale pour chaque enfant, ce qui rejoint l(allocation jeunesse que je prpose avec le SDV

Nous partageons les mêmes opinions et je vous invite à signer sa pétition









BONJOUR! Je me prénomme FRANCINE.



Mon combat .


.Pour une redistribution des allocations familiales , plus juste et équitable ,et pour tous les enfants . Des enfants de plus de 3 ans en sont exclus , et leurs parents vivent avec des revenus très modestes.


Et pour que cela aboutisse, il faut que ma pétition soit connue . Il faut que l'effet fasse boule de neige .. Je compte sur vous, sur votre famille , vos amis , vos collègues , en venant former chacun un maillon d'une chaîne de solidarité. Merci d'en parler autour de vous ,et de me laisser un petit mot d'encouragement.



PETITION : Allocations familiales pour tous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mar 15 Avr - 8:31

couleurs d'agate a écrit:
bonjour
pourquoi la belgique pourrait elle le mettre en route et pas la france
j'ai lu votre article avec grand intéret
amitiés

Re bonjour,
je viens de trouver une note de VIVANT envoyée aux médias Belges, voilà pourquoi je pense que les Belges sont en avance sur nous conscernant le principe de l'allocation universelle
mais le SDV n'est pas une allocation universelle , par contre il offre une protection financière plus interessante à mon avis que ce que propose VIVANT

http://www.vivant.org/fr/actueel/index20050901.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mar 15 Avr - 10:38

Cher Jean Pierre,

j'ai vu que Francine s'est inscrite sur ce site comme sur un autre dont je m'occupe et qui est indiqué sur la page d'accueil, soit actuau-dix-vingt.forumculture.fr.

Mais aucun problème pour le site, ici, vous êtes libre de vos actions dans votre espace.

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mar 15 Avr - 10:47

Messager a écrit:
Cher Jean Pierre,

j'ai vu que Francine s'est inscrite sur ce site comme sur un autre dont je m'occupe et qui est indiqué sur la page d'accueil, soit actuau-dix-vingt.forumculture.fr.

Mais aucun problème pour le site, ici, vous êtes libre de vos actions dans votre espace.


Bonjour, si je venais à faire une "gourde" et que çà pourrait déranger votre action, n'hésitez pas à me le dire ou à rectifier le tir

Francine est un soutien pour moi par son action et son combat, elle a de l'expérience et des connaissances que je ne possède pas, et son réseau d'amis pourrait s'avérer utile

à bientôt
jean pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
francinelingon52



Nombre de messages : 1
Localisation : LANGRES
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mer 16 Avr - 5:31

Bonjour mes amis .
Merci jean-pierre , et merci à vous érick ....

De se sentir seul , c'est la pire des choses et ça use avec le temps. Mais là , vous me donnez du baume au coeur ...j'ai des îdées qui me trotent par la tête .
Je ne suis pas beaucoup allée sur l'ordinateur hier , car j'ai apporté mon soutien pour les familles qui vivent de l'armée à LANGRES. C'est terrible de vivre avec la crainte de délocalisation . Mais je me ratrappe cet après midi.
Une bonne nouvelle ! Comme je l'ai dit à toit jean-pierre .... j'ai un "pote" que j'ai connu sur internet .... et dont j'ai parlé dans le journal de la haute-marne .
CHRISTAIN COUTURIER qui est à la tête d'un syndicat SUD RAIL , mais aussi à la tête d'un comité de soutien de nos hopitaux de proximité , vient de m'annoncer qu'il vient d'imprimer une centaine de tracts pour faire des pétitions sur papier . Je doit le rencontrer demain à 17 heures 15 .
Il me remettra le tout dans une enveloppe.

Mais je ne vais plus refaire ce que j'ai fait ...courrir après les gens toute seule . Il me faut trouver des bras , des gens de bonnes volonté . il y aura des réunions du collectif de soutien pour nos hopitaux , des manifs etc...mais , mais !!!
je mise sur espoir sur deux jeunes fils de harkis et qui travaillent dans l'entretien à l'usine ou je suis.

Ils étaient venus silmutanément me trouver lors de ma première pétition ...pour signer en signe de solidarité .

Et hier et ce matin , ils m'ont affirmé se tenir prêts pour faire circuler dans les quartiers ( à forte population d'immigrés )
Ils vont faire savoir que demain à 17 h 15 pétante ...un pote va me remettre la centaine de papiers à faire signer.

ce serait formidable , que j'aie 2 ou 3 personnes à mes côtés .
d'aillieurs je vais mettre mon journaliste éric piderit du journal de la haute-marne ...au courant .
j'ai longuement parlé avec ces 2 jeunes , ce serait formidable qu'il y aie un pont de construit entre nous français de souche et une fraction de cette population.
ce serait beau de les voir se joindre à notre combat , puisqu'ils sont français et que nous vivons sur le même bateau .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.droitspourtous.canalblog.com
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mer 16 Avr - 11:06

Salut Francine,

Ton combat est le mien
Pourrais tu m'envoyer par MAIL une copie d'un tract, je pourrais en faire des photocopies et les distribuer dans les boîtes a lettres et autour de moi

je te ferai suivre la pétition

J'en profiterai pour distribuer les tracts du SDV si j'arrive toutefois à trouver un message percutant invitant les gens à me contacter

J'en ai distribué quelques uns mais aucun contact pour l'instant
Ne désespèrons pas, comme tout ce que j'entreprend, j'ai besoin de faire des erreurs pour arriver au but que je me suis fixé

à plus
jean pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 8 Mai - 13:09

sdviste a écrit:
Permettez moi de rajouter sur ce forum, le message de Francine, qui mène un combat pour une ellocation familiale pour chaque enfant, ce qui rejoint l(allocation jeunesse que je prpose avec le SDV

Nous partageons les mêmes opinions et je vous invite à signer sa pétition









BONJOUR! Je me prénomme FRANCINE.



Mon combat .


.Pour une redistribution des allocations familiales , plus juste et équitable ,et pour tous les enfants . Des enfants de plus de 3 ans en sont exclus , et leurs parents vivent avec des revenus très modestes.


Et pour que cela aboutisse, il faut que ma pétition soit connue . Il faut que l'effet fasse boule de neige .. Je compte sur vous, sur votre famille , vos amis , vos collègues , en venant former chacun un maillon d'une chaîne de solidarité. Merci d'en parler autour de vous ,et de me laisser un petit mot d'encouragement.



PETITION : Allocations familiales pour tous
bonsoir jean pierre
oui j'ai visité la page de francine et j'ai signé la pétition qu'elle proposait
j'espére qu'elle aura beaucoup de soutien
amitiés
agathe
Revenir en haut Aller en bas
hirondelle

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 58
Localisation : Périgueux, Dordogne, France
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Dim 11 Mai - 2:02

ca serait si bien.
mais malheureusemnt, il y en a qui voyent les choses autrement.
nous vivons dans un pays d'égoïsme, de stagnation, d'immobilisme et de regression.
tout est mis en place pour faire regresser la population avec, comme discours, tout pour les très riches et rien pour les classes moyennes ; pauvres et très pauvres.
la majorités des femmes retraités ne touchent que 630 € mensuel car elles n'ont jamais travaillés.
les jeunes qui sont mis sur le marché du travail sont à la charge de leur parent.
ceux qui ont la chance de travailler, ne perçoivent que que le smic.
la misère est constante et permanente.
avez vous regardé ce reportage sur les nouveaux pauvres ? il est flagrant ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/lemondedhirondelle
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Ven 6 Juin - 7:02

Bonjour,

Pour info, je suis invité à participer à un débat sur BFM TV le samedi 14 juin de 21 H à 22 H 00

Le thème étant l'entreprise et l'emploi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 41
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Ven 4 Juil - 13:35

une bien enrichissante lecture pour mon esprit encore un peu jeune et tendre; une réflexion à pousser un peu plus en profondeur, mais j'acquièsce; des grandes lignes qui me paraissent judicieuse.
Je vais faire une mini-synthèse de votre texte, pour bien ressortir le noyau de votre idée, et je reviendrai donner mon avis et rajouter si je trouve que je puis apporter.
Je vais aller faire un tour chez Francine.

Amicalement;
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Syldartha



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Ven 8 Aoû - 15:51

Bonjour tout le monde et bonjour papa (Jean-Pierre étant mon père).

J'ai donc lu avec attention ton idée et certaines choses me chiffonnent :

Tu proposes au final un salaire minimum remplaçant le Smic, mais ne se limitant pas aux salariés. L'idée est bonne dans le sens où elle simplifie grandement les allocations diverses et variées réservées à différentes tranches de population n'étant pas à proprement parlée dans une situation de salarié. Elle implique si j'ai bien compris que l'impôt sur le revenu est déjà prélevé dessus. Donc c'est un salaire net "complet". Mais finalement, ton salaire de vie considère que le jeune, le retraité, le créateur d'entreprise ou encore l'handicapé est condamné à percevoir moins d'argent que le salarié. Salarié qui du reste est toujours soumis à la dictature de sa fonction pour juger de son salaire. En effet, si l'ouvrier est nécessaire à la production dans l'entreprise, donc tout aussi irremplaçable que l'ingénieur qui conçoit le produit, dans ton concept, tu ne défends pas l'idée de faire tomber ces différences socio proffessionnelles par le salaire. Au contraire, tu maintiens le principe de la concurence sur les revenus par un salaire minimum de vie sur lequel l'employeur peut se baser. Bien que je sois plutôt libéral, le seul principe communiste que je trouve viable économiquement et éthiquement intelligent, c'est que chaque salarié doit voir son métier reconnu par un salaire égal. Au 2ème millénaire, la théorie de l'ouvrier crétin et bête de somme et l'ingénieur cultivé et intelligent, est encore d'actualité. On le justifie par le niveau d'étude alors que économiquement, les deux métiers ont chacun un rôle déterminant pour le bénéfice de l'entreprise. En revanche, seuls les métiers liés à la production, sont statistiquement ceux qui provoquent le plus d'accidents de travail et de fatigue de l'organisme ce qui fait chuter l'âge du déces moyen à des normes plus basses que les métiers plus intellectuels. Donc comment compte tu dans un projet de société globale, démontrer que le SDV pourrait aussi se faire incitatif sur ce plan ?

Enfin, étant très porté sur l'écologie et soucieux de l'impact humain sur Terre, je suis un fervent défenseur de la décroissance. Comment sur un modèle visant à démontrer que la décroissance économique et démographique parfaitement gérée pourrait fonctionner le SDV sachant que le temps passant, les contributions en recette pour financer le bébé seraient de moins en moins importantes ?

Enfin, tu expliquais que dans ce projet de société, les gens seraient poussés en fonction de leurs aptitudes naturelles et leur culture propre à occuper un champ de fonctions possibles. Cela signifie aussi que si la société considère qu'un individu n'est bon que pour les travaux manuels alors qu'il étudie librement les sciences par passion, jamais la société ne lui proposera de financer ses études dans un domaine scientifique l'intéressant, car il est catalogué plus apte aux travaux manuels de par son experience propre et ses aptitudes. Ses aspirations n'entrent pas en ligne de compte. N'y a t'il pas un effet pervers que de négliger les aspirations de l'être humain dans ce projet de société ?

Enfin, j'aurai aimé lire tes idées sur la décomplexification administrative, l'incitation à la création d'entreprise ou à la formation proffessionnelle, le droit à aux études pour tous, sans passer par le BAC (vaguement édictée dans ton concept) ou encore le principe de dévelloppement durable plus concret qu'aujourd'hui. Dernier point non soulevé, sachant qu'une catastrophe économique mageure liée à la fin du pétrole et de la non industrialisation d'énergie et motorisations nouvelles, comment ferais tu en sorte que ton projet de société prévoie ce risque et tente de l'annuler ?
Revenir en haut Aller en bas
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 9 Aoû - 1:07

Salut Sylvain (mon fils)

cà fait bizarre de dialoguer avec toi sur un forum et encore plus bizarre autour du sujet SDV.
Nous sommes sur le forum lié à la poésie et que mon fils éprouve l'envie de retrouver son père perdu de vue depuis des années en lui proposant de débattre d'un sujet révolutionnaire, c'est de la poésie à l'état pur.

J'épprouve une certaine fierté à savoir que comme moi, tu es envie que la société change, et que tu t'interesses à la vie politique.

Même si on ne se voit pas ou très rarement, je constate qu'un chien ne fait pas un chat.

C'était mon intro façon mélo

Si çà t'interesse, vu que tu es plus jeune que moi, je te refile le bébé SDV afin de faire évoluer son idée

Je vais donc essayer de te répondre mais comme je ne suis pas un écrivain et que les grandes réponses sur un forum , sont ennuyeuses à lire jusqu'au bout, je vais essayer d'être court.

Tu proposes au final un salaire minimum remplaçant le Smic
Le SDV ne remplace pas le SMIC, mais les differentes allocations existentes (caf, aah, bourses, rmi, chômage, retraite etc)
Par contre le SDV étant le revenu minimum, il servira de réference pour calculer le SMIC réformé
Comment je vois le SMIC avec le principe du SDV ?
Le SDV étant disons pour faire simple d'un montant de 1000 euros, le SMIC ou le RMB (revenu minimum brut) devra être d'un montant supérieur de 50% soit 1500 euros brut.
l'impôt sur le revenu sera de 20% au lieu de 30% ce qui raménera le SMIC ou RMN (revenu minimum net) ) 1200 euros
Ce qui sera toujours mieux que le SMIC actuel et plus interessant que le SDV, ceci afin de motiver les gens sans qualification à accepter un travail .
Cet emploi payé au SMIC devra l'être durant 5 ans, à l'issu, le salarié devra obtenir de son employeur une rémunération plus importante correspondant à une qualification de l'emploi occupé.
Ceci afin de mieux payer le salarié en lui permettant d'évoluer au sein de l'entreprise, et de faire passer l'impôt sur le revenu à 30%

Actuellement, un salarié percevant le SMIC est plus ou moins condamné à le rester durant toute sa vie, il ne faut pas compter sur le patron pour le faire évoluer.
Actuellement un bac + x est employé pour un job d'été en étant payé au SMIC, ce qui n'est pas normal . Emploi qui pourrait être occupé par un citoyen sans qualification.
Suivant le principe du SDV, le BAC+X aura un salaire de base correspondant au niveau d'études après le BAC et suivant les differentes voies choisies, ce qui veut dire qu'un jeune sortant de l'école avec un BAC+X devra être payé au minimum avec ce salaire de base équivalent à ses études, ce n'est pas le cas aujourd'hui.
L'employeur sera sanctionné s'il refuse de payer ce salaire de base.

j'arrête là le sujet SMIC

Mais finalement, ton salaire de vie considère que le jeune, le retraité, le créateur d'entreprise ou encore l'handicapé est condamné à percevoir moins d'argent que le salarié

Le salarié perçoit un salaire corespondant à son métier comme aujourd'hui.
Le jeune à partir de 16 ans percevra une allocation jeunesse progressive (1/4 du SDV à 16 ans pour atteindre le SDV à la fin de sa formation, études ou apprentissage), ce salaire d'autonomie permettra à tous les jeunes de se former sans être obligé comme aujourd'hui à accepter des jobs d'été mal payé pour financer leurs études et logement.
L'employeur désirant former un jeune au métier pourra le faire plus facilement qu'aujourd'hui, vu qu'il n'aura pas de salaire à lui verser.
Le jeune de 16 ans qui choisit un apprentissage par exemple de 3 ans verra son allocation augmenter chaque année durant ces 3 ans pour atteindre le SDV, à la fin de son apprentissage, l'employeur avec l'éducation nationnale lui délivreront le diplôme ou CAP s'il est jugé apte à exercer ce métier.
L'employeur devra le garder au minimum un an en le payant suivant le salaire prévu avec ce CAP ou diplôme.

Le retraité percevra le SDV comme retraite de base, qu'il soit patron du CAC 40, chanteur, docteur, artisan, politique ou simple ouvrier, chaque citoyen percevra le SDV comme retraite de base.
Ce sera à chacun d'entre nous de prévoir sa complémentaire privée, le petit ouvrier qui ne percevra que le SDV aura quand même eu le temps pour la majorité de se constituer un capital avec son logement qui lui appartient et la majorité vivant en couple , c'est 2 SDV au minimum dans un foyer de retraité.
Le SDV étant prévu pour vivre , se loger et se vêtir avec les réformes qui l'accompagnent (impôt sur le revenu, logement, tva)
Quant aux riches, ils auront les moyens de se payer une retraite complémentaire privée et ce n'est pas le SDV qui va les empêcher de vivre mais comme tout citoyen, ils ont participé durant leur vie active en payant beaucoup d'impôt pour financer le SDV et donc ils ont droit au SDV;
Aujourd'hui, des millions de retraités perçoivent moins de 1000 euros alors que d'autres perçoivent 5 fois plus d'argent et ce n'étaient pas les plus malheureux durant la vie active.
Le SDV évitera la grande pauvreté chez les retraités

Le créateur d'entreprise comme je l'étais à une certaine époque sera davantage aidé avec le SDV pour se lancer qu'il est aujourd'hui.
Créateur d'entreprise ne veut pas dire investir des millions pour se lancer, je pense à des citoyens qui ont une idée géniale ou simplement envie de se mettre à leur compte sans que çà demande au départ énormément de moyens, ce qui fût mon cas.
Si à l'époque le SDV était en place, mon entreprise aurait évolué plus rapidement, au chômage avec ma femme, nous aurions perçu chacun le SDV ainsi que l'APR assurance perte de revenu pour compléter notre revenu.
L'entreprise déclarée, le remboursement du crédit logement et de ses charges durant trois ans aurait été pris en compte par la commune , ce qui serait devenu un logement social.
DURANT 3 ANS , je ne paierai aucun impôt sur le revenu.

Ceci afin de me permettre de me lancer , de me faire ma clientèle, de pouvoir investir dans du matériel, bref débuter dans de bonnes conditions,
Pour la commune et l'état en général, prendre en charge mon logement et mes charges, ne pas percevoir mes impôts, est un investissement qui sera payant par la suite quand l'entreprise sera viable (embauche, prêts de la banque,etc)

Plutôt que d'assommer comme aujourd'hui avec des charges , une réglementation trop lourde, tous ceux qui pourraient se lancer mais qui ne prennent pas ce risque.

Et le citoyen Handicapé, on ne peut pas dire qu'aujourd'hui, la situation des personnes handicapées est une référence d'humanité.
Tout d'abords, l'état doit protéger tous les citoyens d'une perte de revenu, ce qui veut dire que dans un premier temps l'état devra obligatoirement employer les personnes handicapées qui peuvent travailler suivant leur capacités.
J'ai connu une personne non voyante occupant un poste de standardiste au sein d'une entreprise publique, elle était fonctionnaire, son poste était adapté à son handicap et elle était heureuse d'être considérée comme les autres employés

Les entreprises désirant embaucher du personnel handicapé devront les payer comme tous les autres salariés occupant le même poste.
Le poste de travail adapté à ces personnes sera entierement financé par la région.

Les citoyens handicapé ne pouvant travailler du fait de leur handicap percevront le SDV , le logement social, et les soins ou appareillages gratuit.

J'arrête là ma petite démonstration, je reprendrai la suite plus tard
salut SYLVAIN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 9 Aoû - 3:47

Je reprends

dans ton concept, tu ne défends pas l'idée de faire tomber ces différences socio proffessionnelles par le salaire. Au contraire, tu maintiens le principe de la concurence sur les revenus par un salaire minimum de vie sur lequel l'employeur peut se baser

Négatif Sylvain, l'employeur ne se basera pas sur le SDV pour déterminer les salaires. Suivant ta qualification, tes études , diplômes obtenus, un salaire minimum de base correspondant à chaque niveau sera définit, le SDV n'a rien à voir avec les salaires mis à part pour déterminer le SMIC (50% de plus que le SDV pour une dureée de 5 ans)
Comme aujourd'hui, suivant l'emploi que tu occupes et ton niveau d'études, un salaire de base sera défini, la concurrence existera à nouveau au niveau des salaires.
Actuellement, cette concurrence n'existe pas , à cause du nivellement généralisé par le bas de tous les salaires, et ceci à cause du SMIC actuel qui empêche toutes évolution des salaires, et des aides diverses et variées qui n'incitent pas à reprendre une activité, sachant que cet emploi à la sortie du chômage sera forcément au niveau du SMIC pour la majorité des citoyens.
Les charges salariales , également pénalisent les employeurs (petits) et le marché de l'emploi
C'est un cercle vicieux que nous vivons actuellement.
On peut prôner une société libérale où la concurrence doit être le moteur mais on peut également prôner une société sociale où la république se doit de protéger financièrement chaque citoyen.
Protection ne veut pas dire assistanat comme aujourd"hui
Avec le SDV , il y aura des contre parties, (travail pour la collectivité) pas de oisiveté

Donc comment compte tu dans un projet de société globale, démontrer que le SDV pourrait aussi se faire incitatif sur ce plan ?

La pénibilité existe dans tous les métiers qu'ils soient de bureau ou de terrain.
Tout dépend de la situation de chacun à vivre son métier,
Mais il est évident que pour un maçon travaillant par tous les temps , soulevant de lourdes charges à longueur d'année la pénibilité se fera plus sentir qu'un cadre administratif assis dans un bureau quoique , rien ne dit que ce cadre n'aura pas des problèmes de dos ou de stress

d'où le principe des 40/40 avec le SDV; La baisse du temps de travail était une bonne idée mais chacun peut s'apercevoir qu'elle ne correspond pas au critère de la pénibilité et à celui de l'âge de la retraite.
Je conserve l'idée de la baisse du temps de travail en la basant sur l'âge du salarié et non sur le nombre d'heures à effectuer dans l'année?
Ce qui veut dire que le salarié qu'il soit ingénieur , toubib ou ouvrier devra effectuer 40 heures / semaine jusqu'à l'âge de 40 ans, les heures en supplément étant majorées.
Les indépendants n'ont pas à respecter ce temps de travail

A partir de 40 ans et jusqu'à l'âge de 55 ans (âge légal de la retraite pour tous) baisse du temps de travail de 2 heures tous les 5 ans et sans perte de salaires
A partir de 40 ans, on considère que le plus gros du chemin est fait, (les enfants, la maison, le travail) et on peut commencer à souffler un peu.

De 55 ans à 70 ans temps de travail de 30 heures avec un salaire plus important mais dégressif chaque année pour atteindre le SDV
ce qui incitera des millions de salariés à poursuivre leur activité tant que leur condition phisyque et besoin d'argent sera présent.
La dégressivité du salaire avantagera le patron qui lui permettra de payer un peu moins de salaire chaque année à son salarié.
Le patron pourra également anticiper le départ du salarié en lui proposant de devenir tuteur d'un jeune en formation qui ne lui coûtera rien en salaire (allocation jeunesse pour le jeune)

La dégressivité du salaire et possible grâce à l'impôt sur le revenu prélevé directement sur le salaire suivant un taux défini


Le SDV et la baisse du temps de travail permettra aux salariés exerçant un métier difficile de pouvoir prendre sa retraite dès 55 ans sans devoir cotiser 41 ou 42 ans comme aujourd'hui.
La liberte de choix est respectée, celui qui veut travailler après 55 ans si son état le lui permet pourra le faire.

Il y aura beaucoup moins de maladies dues au travail comme aujourd'hui, où les salariés bien que diminués physiquement sont obligés de continuer leur travail pour espérer une retraite de misère.
On est en train de tuer les gens au boulot (j'exagère)

Regardes autour de toi, tu en connais comme moi, qui ont plus de 55 ans , qui continuent leur boulot parcequ'ils y sont bien obligés et pourtant au premier coup d'oeil, tu te dis qu'ils seraient mieux à la retraite.
Tout comme tu en connais comme moi qui ont moins de 60 ans et qui profite d'une bonne retraite après avoir passé une vie active tranquille et au premier coup d'oeil, tu te dis qu'ils seraient mieux au boulot quitte à travailler moins et en gagnant plus

Ne penses tu pas que ces deux cas de figures actuels seraient plus utiles pour eux et pour la société avec le principe du SDV (retraite à 55 ans et degressivité du salaire de 55 à 70 ans avec un salaire net plus important) ?

Je prend mon cas personnel, imaginons que j'ai 55 ans aujourd'hui, et que mon temps de travail est de 32 heures sous le système SDV
je décide de continuer mon activité salariale en sachant que je vais percevoir un salaire supérieur de 200 euros , certes dégressif chaque année, mais çà me laisse le temps pour décider de mon départ à la retraite, pour ma femme , c'est pareil son salaire sera plus important et on profiter de quelques années supplémentaireS de pouvoir d'achat en plus.

Je reprendrai la suite plus tard, il faut que je souffle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Syldartha



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 9 Aoû - 9:40

Salut papa.

Bon, j'ai bien décrypter ta pensée, et ça me parait pas mal. Sauf que l'idée en elle seule, sans projet plus global dans laquelle l'inscrire n'est toujours pas à mon sens, l'assurance d'avancer dans le bon sens.

Je suis subjectif, mais bon je maintiens que la différence entre les salaires n'est pas normale selon moi au 21 ème siècle. Par exemple, moi qui suit dans le transport :
Le commercial qui vend les solutions de transports de notre boite, l'employé qui cherche le fret ou encore l'ingénieur qui travaille à l'amélioration de la productivité sont tous 3 divers échellons au dessus de moi. Sauf que sans moi et les autres chauffeurs, aucune de ces personnes ne peut bosser.
C'est un exemple simple qui tend à démontrer que chacun en fonction de ses compétences tend à permettre à toute une entreprise de se péréniser.
Mais si on devait être jusqu'au boutiste, il parait évident que les petits salaires (l'aspect production de l'entreprise) sont finalement le minimum vital à son fonctionnement. L'ingénieur peut être en congé comme le le comptable, mais surtout pas le chauffeur dans une boite de transport pour reprendre le même exemple.
C'est pour ça que je défend l'idée du salaire égal.
D'ailleurs, le raisonnement économique se tient. Faire baisser de trop gros salaires au dessus de 5000 euros dans les grosses structures pour redispatcher sur les bas salaires suffiraient amplement à créer du pouvoir d'achat, mais aussi de la reconnaissance réelle de la valeur du travail.
Si cela devait être imposé aux grandes entreprises sans aide et aux PME avec une réduction significative des charges, cela aurait un impact réel sur la consommation et le désendettement des français.

Le SDV bien que en dehors du circuit du travail pur, reste une valeur de référence si le SMIC disparait. Donc, dans une idée aussi utopiste que la mienne, comment le futur retraité pourrait accepter de passer de 3000 à 1200 euros nets par exemple ?

Dans le même temps, j'accompagnerais le SDV d'une autre simplification :

Nous avons tous une carte vitale, un permis, une carte d'identité, un livret de famille, une carte grise... Ce ne sont que des documents officiels.
Pour autant, en perdre un, c'est le parcours du combatant pour le reconstruire. A l'ère informatique, je pense qu'il deviendrait logique de ne faire qu'une carte avec simplement le numéro de sécurité sociale, une photo, un nom et un prénom, plus une puce contenant toutes les informations nécessaires à chaque administration pour une quelconque demande et cela où que l'on se trouve en France. Cela peut s'imbriquer dans ton projet de SDV qui est lui même une simplification économique de l'attribution des aides par une ressource quasi fixe pour une personne non active pour diverses raisons.

Si je suppose que tu ne contesteras pas cette deuxième proposition d'accompagnement, mais je me demande en revanche ce que tu penses du principe éthique qui explique que l'on doit tirer vers le haut les bas salaires sans augmenter, voir en faisant baisser les très hauts salaires, pour arriver à un équilibre de valeur du métier et de pouvoir d'achat.
Et dans ce cas, puisque le SDV est donc une référence, comment fais tu pour le faire accepter ou du moins l'imbriquer dans cette logique ?
Revenir en haut Aller en bas
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Sam 9 Aoû - 15:25

Le SDV: Bien pensé, bien explicité, esprit de novation qui me plaît tant en cette société figée qui s'étouffe et se meurt à petit feu en ignorant l'être humain dont la vocation est d'être et de vivre dans l'harmonie.
Rien à dire de plus tel mon chant est révolutionnaire !

Demain se construit aujourd'hui et demain sera un autre jour !

Un jour où nous n'aurons plus certainement notre libre-arbitre pour ne plus faire ce qui est à refaire et ces idées, il me semble, sont les germes de demain...

Ceci bien succintement dit, car la boue est déjà bien soulevée et il est préférable de rêver à des meilleurs lendemains que de pleurer sur un sort dont nous ne sommes pas maître !

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Dim 10 Aoû - 10:45

Syldartha a écrit:
Salut papa.

Bon, j'ai bien décrypter ta pensée, et ça me parait pas mal. Sauf que l'idée en elle seule, sans projet plus global dans laquelle l'inscrire n'est toujours pas à mon sens, l'assurance d'avancer dans le bon sens.

Le SDV fait parti d'un projet global, projet qui repense les politiques qui nous interesse tous, (immigration, arméee, école,justice etc) mais c'est un livre que je devrais écrire pour décrire mon point de vue sur tout çà et comme je ne suis pas écrivain, tout çà restera dans ma tête , d'ailleurs, le SDV en lui même restera une utopie alors pourquoi détailler tout le reste à moins que mon objectif serait de créer un parti politique où là je pourrais présenter un véritable projet pour le pays et ses citoyens

Je suis subjectif, mais bon je maintiens que la différence entre les salaires n'est pas normale selon moi au 21 ème siècle. Par exemple, moi qui suit dans le transport :
Le commercial qui vend les solutions de transports de notre boite, l'employé qui cherche le fret ou encore l'ingénieur qui travaille à l'amélioration de la productivité sont tous 3 divers échellons au dessus de moi. Sauf que sans moi et les autres chauffeurs, aucune de ces personnes ne peut bosser.
C'est un exemple simple qui tend à démontrer que chacun en fonction de ses compétences tend à permettre à toute une entreprise de se péréniser.
Mais si on devait être jusqu'au boutiste, il parait évident que les petits salaires (l'aspect production de l'entreprise) sont finalement le minimum vital à son fonctionnement. L'ingénieur peut être en congé comme le le comptable, mais surtout pas le chauffeur dans une boite de transport pour reprendre le même exemple.

C'est pour ça que je défend l'idée du salaire égal.

Je respecte ton idée mais, ce n'est pas la mienne, je conçois et j'accepte le fait d'être moins bien payé qu'un docteur, les études qu'il a faîte, les responsabilités qui sont les siennes, je ne suis pas capable de les assumer, je me contente de mon salaire, certes trop bas à mon goût mais c'est à moi à me battre pour obtenir une augmentation
Mais à l'inverse, je suis pour le SDV ou une retraite de base unique pour tous, le docteur à de plus gros revenus que moi et il pourra se payer sa retraite complémentaire, moi non ou alors une toute petite complémentaire privée
De plus le docteur avec ses gros revenu paiera beaucoup plus d'impôt sur le revenu que moi suivant le même taux soit 30% mais si le docteur dépasse fourchette de revenu, ce sera 40% pour l'impôt sur le revenu, donc les riches paieront davantage d'impôt mais percevront la même retraite que tous les autres citoyen.
Voilà où je place l'égalité de traitement
Le riche sera toujours riche, même avec 40% pour l'impôt sur le revenu ce qui est moins important qu'aujourd'hui, et voilà pourquoi de grosses fortunes quittent le pays pour fuir la fiscalité Française

D'ailleurs, le raisonnement économique se tient. Faire baisser de trop gros salaires au dessus de 5000 euros dans les grosses structures pour redispatcher sur les bas salaires suffiraient amplement à créer du pouvoir d'achat, mais aussi de la reconnaissance réelle de la valeur du travail.
Si cela devait être imposé aux grandes entreprises sans aide et aux PME avec une réduction significative des charges, cela aurait un impact réel sur la consommation et le désendettement des français.

Le SDV bien que en dehors du circuit du travail pur, reste une valeur de référence si le SMIC disparait. Donc, dans une idée aussi utopiste que la mienne,
comment le futur retraité pourrait accepter de passer de 3000 à 1200 euros nets par exemple ?

Le futur retraité vivant dans le système SDV saît depuis son entrée dans la vie active, que sa retraite de base sera le SDV soit une retraite de base identique pour tous, donc il saît qu'il devra assumer financièrement sa retraite complémentaire.
Combien d'artisans ont travaillés toute leur vie en ommettant de souscrire à une complémentaire privée pour profiter d'un pouvoir d'achat supérieur pendant leur vie active et se retrouvent aujourd'hui à la retraite avec une pension de misère?
Bien, le futur artisan, sera assuré de percevoir le SDV (1000 euros d'aujourd'hui) ce qui est déjà mieux que le minimum viellesse ou une retraite de misère, à lui de prévoir sa complémentaire suivant ses revenus.

Dans le même temps, j'accompagnerais le SDV d'une autre simplification :

Nous avons tous une carte vitale, un permis, une carte d'identité, un livret de famille, une carte grise... Ce ne sont que des documents officiels.
Pour autant, en perdre un, c'est le parcours du combatant pour le reconstruire. A l'ère informatique,
je pense qu'il deviendrait logique de ne faire qu'une carte avec simplement le numéro de sécurité sociale, une photo, un nom et un prénom, plus une puce contenant toutes les informations nécessaires à chaque administration pour une quelconque demande et cela où que l'on se trouve en France. Cela peut s'imbriquer dans ton projet de SDV qui est lui même une simplification économique de l'attribution des aides par une ressource quasi fixe pour une personne non active pour diverses raisons.

Tu as tout compris, c'est bien une de mes idée, à la naissance une carte SDV avec ton numéro d'immatriculation te suivra toute ta vie, simplifiant ainsi toutes les démarches liées au SDV, (allocation jeunesse, allocation d'autonomie, chômage pour obtenir l'APR (assurance perte de revenu) handicap ou retraite vu que ces cas sont payés avec le SDV


Si je suppose que tu ne contesteras pas cette deuxième proposition d'accompagnement, mais je me demande en revanche ce que tu penses du principe éthique qui explique que l'on doit tirer vers le haut les bas salaires sans augmenter, voir en faisant baisser les très hauts salaires, pour arriver à un équilibre de valeur du métier et de pouvoir d'achat.
Et dans ce cas, puisque le SDV est donc une référence, comment fais tu pour le faire accepter ou du moins l'imbriquer dans cette logique ?

Les gros salaires ne me dérangent pas à partir du moment où chaque citoyen est protégé de la pauvreté (c'est le but du SDV) et à partir du moment où les gros salaires payent leur impôt à 40% sans esperer une quelconque remise comme actuellement.
Ce qui nous ruine actuellement, ce sont les rabais fiscaux, il existe autant de taxes et d'impôts que de moyens pour ne pas les payer, alors commençons par supprimer toutes ces niches fiscales et on s'aprecevra que le pognon ne manque pas dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Dim 10 Aoû - 14:01

Les gros salaires ne me dérangent pas à partir du moment où chaque citoyen est protégé de la pauvreté (c'est le but du SDV) et à partir du moment où les gros salaires payent leur impôt à 40% sans esperer une quelconque remise comme actuellement.
Ce qui nous ruine actuellement, ce sont les rabais fiscaux, il existe autant de taxes et d'impôts que de moyens pour ne pas les payer, alors commençons par supprimer toutes ces niches fiscales et on s'aprecevra que le pognon ne manque pas dans le pays.

C'est ainsi que je vois aussi l'esprit du SDV, bien-sûr on peut creuser mais je crois avoir compris de Jean-Pierre que cet aspect philosophique n'est pas une contradiction à étayer mais un concept à mettre en place.
Une philosophie humaine non basée sur le profit mais sur l'essence de vie. L'être humain n'est ni une fourmi ni une abeille besogneuses dont c'est vocation !

Nous nous devrions jouir d'une nature protégée qui s'offre à notre service et durant des milliers d'années, l'être humain a perduré grâce à cela. Maintenant, en un siècle et en s'accélérant, la vie essentiellle se détruit et pour cause d'être bâtie sur une évolution fausse.

Comme toute philosophie novatrice, le SDV ne peut pas s'appuyer sur des fondations douteuses, la construction en serait précaire. De toute façon, nous sommes liés à des facteurs destructeurs de toute philosophie saine. Le mouvement Hippie, en son temps, en ses débuts était sain et c'est la CIA qui a introduit des subversions telles que les drogues pour dénaturer les vrais objectifs qui n'étaient pas de la débauche sexuelle comme cela a été caricaturé pour détruire....

Bon courage car les formes pensées sont essentielles à chacun de nous tant qu'à les mettre en oeuvre, c'est un paragraphe sans fin.........

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Syldartha



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Mer 13 Aoû - 16:27

Salut !

Donc, je partage pas tellement ta vision qui tend à légitimer les écarts de salaire, tout simplement par ce que je crois que les gens pauvres ont aussi le droit de rêver à pouvoir vivre avant la retraite. Enfin passons.

Maintenant, je voudrais revenir sur un point essentiel :

Tu expliques que de facto, un salarié ayant un bon niveau de vie devra dès le départ prendre les mesures nécessaires à équilibrer le manque à gagner par le SDV, via une complémentaire retraite.
Bien, maintenant admettons que le SDV devienne un jour un projet de réforme concrêt. Comment le fais tu admettre à la population encore active qui se trouve à une tranche d'âge intermédiaire et sera d'une certaine façon perdante face à la génération s'insérant tout juste dans la vie active ?
Revenir en haut Aller en bas
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 14 Aoû - 1:17

Salut Sylvain

Sylvain écrit
Donc, je partage pas tellement ta vision qui tend à légitimer les écarts de salaire, tout simplement par ce que je crois que les gens pauvres ont aussi le droit de rêver à pouvoir vivre avant la retraite. Enfin passons.


OK, restons dans l'imaginaire et supposons que lors des élections de 2012, un parti communiste propose au peuple un projet de société tournant autour d'un même salaire pour tous et d'un parti social libéral proposant un projet de société tournant autour du SDV.

Tu crois réellement que la majorité des citoyens vont opter pour le projet communiste?
Pour le SDV, il y aurait plus de chance que le candidat obtienne un bon pourcentage de voix.

Pour ton info, en Belgique, lors des élections dont je ne me rappelle plus la date, le parti politique VIVANT qui se présentait pour la premiere fois proposa un projet de société tournant autour d'un revenu de base UNIVERSEL identique pour tout le monde, QUE TU TRAVAILLES OU NON , une allocation universelle dont le montant était chiffé à 540 euros à l'époque.

Le pourcentage de voix obtenu était de 2% ce qui est énorme pour une prémiere candidature d'un candidat.

Pour ton info, une association de patrons Flamands (UNIZO) propose la mise en place d'un SDV dont le montant est chiffré à 1084 euros, ce SDV étant destiné aux chômeurs de longues durées afin de les réinserer dans la société en contre partie d'un emploi.

Pour ton info toujours, Jacques ATTALI fort décrié en ce moment , propose une sorte de SDV dont je ne me rappelle plus le nom exact, mais ce serait sur le même principe que le SDV, que les collectivités locales et les services de l'état emploient les chômeurs en contre partie d'une allocation ressemblant au SDV

Tu constates que le SDV dont je défend l'idée , si elle était reprise par un parti politique pourrait certainement être proposée et comprise par une bonne partie des citoyens.

Tu expliques que de facto, un salarié ayant un bon niveau de vie devra dès le départ prendre les mesures nécessaires à équilibrer le manque à gagner par le SDV, via une complémentaire retraite.
Bien, maintenant admettons que le SDV devienne un jour un projet de réforme concrêt. Comment le fais tu admettre à la population encore active qui se trouve à une tranche d'âge intermédiaire et sera d'une certaine façon perdante face à la génération s'insérant tout juste dans la vie active ?



Bonne question

Il s'agit en effet d'un changement de système économique, il devra s'opérer dans le temps .
Si lors d'une élection, la majorité des citoyens à voté OUI à ce projet, c'est un plan de bataille qui sera mis en place pour effectuer une transition d'un système actuel vers un système nouveau avec le SDV;

Ce plan de bataille sera préparé par des experts avant que le SDV soit proposé au peuple donc , on en est encore loin, ne mettons pas la charrue avant les boeufs.

Néanmoins, pour ne pas lézer les citoyens dont le SDV ne serait pas interessant, je pense aux salaires moyens et dont les personnes ont plus de 40 ans et n'ayant pas eu le besoin de cotiser à une complémentaire privée sachant que leur retraite de base ne serait pas des plus mauvaise.

Pour ces salariés, le système actuel continuerait mis à part si le salarié décide de passer sous le système SDV, ce sera à chacun de voir sont interêt.

Le SDV est surtout pensé pour les jeunes gérations , celles qui ont le temps de préparer une retraite complémentaire.

Ce qui n'empêchera pas de commencer les grandes réformes (impôt sur le revenu, TVA, impôt logement etc)

Volà en gros et rapidement comment je vois la chose
A plus Sylvain et continues
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Syldartha



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 14 Aoû - 13:04

Papa, personnellement, l'idée du SDV me plait bien. Mais justement, vu ta maitrise du sujet, c'est là où j'aurais tendance à t'attendre. J'ai vu que tu as argumenté via certains chiffres ton bébé. Peut être pourrais tu reprendre ce boulôt de recherche pour imaginer une transition assez chiffrée. Après tout, tu es finalement devenu malgré toi un des rares spécialistes de la question en France. Autant le penser complètement. Ecrire un bouquin n'est pas impossible, il te suffit de t'imposer une page par jour. En 1 an, ça fait 365, soit l'équivalent d'un bon livre.
Donc hésite pas. Mais sache que pour que j'adhère complètement au principe, il te faudra réellement l'inscrire dans un cadre plus vaste (ce que de mon côté je m'emploie à faire sur un autre projet écrit, vu mon intérêt pour la politique).

Enfin, cela va te surprendre, mais je vote à droite. Je répprouvre totalement les idées d'extreme gauche sauf celle qui explique qu'il est possible de diminuer les écarts de salaire.
C'est avant tout une question éthique pour moi, mais aussi économique. Simplement, contrairement à un gaucho de base, je ne veux pas faire baisser les gros salaires, je veux les geler et mieux distribuer les bénéfices aux bas salaires jusqu'à atteindre un minimum d'équilibre. C'est là toute la différence.
Wink

Je viens de rentrer à la maison, je prendrais le temps ce week end de t'envoyer un plan de réformes que je voudrais bien voir un jour proposé. Je serais interessé à l'idée d'y inclure le SDV, mais toi seul peut visualiser si cela peut cadrer ou non, du moins comment arrondir les angles.

C'est un plan que je compte envoyer à différents responsables politiques une fois le travail terminé. C'est de l'utopie de croire que ça les intéressera, mais je suis un utopiste convaincu depuis tout jeune.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Jeu 14 Aoû - 15:09

Salut Sylvain

Sylvain écrit
C'est un plan que je compte envoyer à différents responsables politiques une fois le travail terminé

Eh bien dis donc, les politiques vont en avoir marre de la famille BARON si toi aussi tu les agaces avec tes idées et ton utopie !

J'ai envoyé le SDV à beaucoup de politiques , assoces , syndicats, radios et quelques uns m'ont répondu gentiement , j'ai même pris la carte du PS pour leur parler du SDV lors des réunions mais, je me suis vite rendu compte que cette idée ne pouvait pas les interesser tout comme elle ne pouvait pas interesser les autres partis.
Ils n'ont rien à attendre pour leur interêt personnel ou pour les gens qu'ils défendent d'une idée comme le SDV.

J'ai compris que les seuls citoyens non politisés peuvent comprendre l'idée et peut être qu'un jour viendra où cette idée circulera entre les citoyens dans les "bistrots".

Comme toute idée nouvelle , il faut du temps pour qu'elle soit connue et même si aujourd'hui, nous avons les médias pour nous informer au plus vite, l'idée nouvelle comme hier, doit prendre son temps, la vitesse de l'info n'y peut rien.

Perso, je ne vote plus pour les politiques de droite comme de gauche, je vote avec un bulletin blanc sur lequel j'ai écrit SDV (salaire de vie), et le PS, c'est fini.

Bon pour le livre , j'avais commencé, j'ai même touvé une correctrice qui passait tous les vendredis me corriger mes pargraphes.
Mais elle est tombée amoureuse d'un prince charmant et la correction du livre atendra son retour.

La révolution n'aura pas lieu à cause de l'amour, c'est con , non?

Mais , si mon fils me demande de l'écrire, pourquoi pas ?
Et pour le chiffrage ?, je ne suis pas un économiste, je ne peux que proposer quelque chose de très grossier.

Voilà mon vieux les nouvelles, à plus et profites bien de ton week end

Salut
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
sdviste

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 61
Localisation : limoges
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   Ven 27 Mar - 6:39

Bonjour à tous,

Peut être un début de reflexion pour les Européennes avec le SDV;

l'UDG (l'union des gens) une association de citoyens désirant faire bouger les mentalités et qui cherchent de nouvelles idées à proposer, met en place des listes pour les prochaines élections Européennes

Le SDV du moins son principe est une proposition qui va dans le sens de l'administrateur du site UDG

Je compte sur vous pour laisser un message sur leur forum histoire de les inciter à retenir le SDV. Qui saît, peut être que leur programe retiendra cette nouvelle forme de protection sociale du citoyen lors des élections au mois de juin 2009

http://www.uniondesgens.fr/


Pensez aux jeunes générations, le SDV et l'Europe sont pour elles, c'est maintenant qu'il nous faut changer nos sociétés.

Jean Pierre Baron
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la mise en place du SDV (salaire de vie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Besoin de conseils pour la mise en place d'une galerie de motifs
» question bête : comment on enlève la microSD une fois mise en place ?
» Mise en place d'une barrière
» mise en place d un "festival"pow wow et camps dans le 01
» aide pour la mise à jour du firmware

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: FORUM INFORMATION "SALAIRE DE VIE" PAR JEAN-PIERRE.-
Sauter vers: