Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esprit religieux ou ego spirituel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Esprit religieux ou ego spirituel ?   Lun 22 Oct - 11:02


A la demande de l'ami Messager, voici un texte que j'avais écrit au départ pour un usage privé :



Citation :
"Que devient tout ce qui est de l'ordre de la démarche, qu'elle soit spirituelle, de transformation, de connaissance de soi, des pratiques spirituelles, etc...?

Il n'y a rien à rejeter. Cependant, il vient un jour où l'on réalise que toutes ces choses sont "le doigt qui pointe" et non ce qu'il désigne. Ces démarches deviennent souvent les filets dans lesquels se prend l'ego spirituel qui analyse le doigt, le photographie, en fait des moules, des copies, des imitations. Que montre le doigt ?"


Thierry Vissac

L'intellect se construit un "idéal de perfection" tissé de nos expériences ou influences passées. Il se compare alors constamment à cet idéal, qu'il s'agisse d'une personnalité spirituelle charismatique pour les timides, d'un exemple de sérénité pour les nerveux, ou...de "la Sainte Parole" pour les lecteurs de tel ou tel Message divin.

Mais cet idéal est la manigance fondamentale de l'intellect, résultant de la forte empreinte religieuse d'incarnations précédentes. Comment peut-on aspirer à être spirituellement libre tant que l'on ne cesse pas de se référer à quelque chose d'extérieur à nous, fut-ce "la Parole de Dieu" ! Au lieu de faire l'expérience directe des choses, donc au lieu d'être nous-même à chaque instant, on plonge aussitôt inconsciemment dans notre mémoire pour chercher absolument dès l'abord une référence dans ce qu'on a lu, et jauger ce que l'on a vécu, ce que l'on vit ou ce que l'on va vivre à la lumière de cette référence.

Alors je ne vis pas, je vis à travers un filtre.

Je ne vois pas la Réalité et la Vérité telles qu'elles sont, je vois une image de la réalité et de la vérité telles que je les conçois.

Je confonds le doigt et vers où il pointe.

L'esprit religieux consistant à auto-restreindre ses facultés spirituelles pour se conformer à une doctrine ou à des écrits aussi "saints" soient-ils est complètement dépassé aujourd'hui, il est devenu un frein à l'évolution spirituelle, que ce soit la nôtre ou celle de notre prochain. Cet esprit religieux a démontré sa faillite depuis longtemps. Jusqu'au début du XXème siècle, il pouvait encore se justifier parce que la "nouvelle spiritualité" - la spiritualité vécue, pas celle du dimanche - ne s'était pas encore développée, étant encore trop oppressée par la religiosité ambiante ; il fallait donc adopter le même langage, adapté à l'époque, pour toucher l'être, mais aujourd'hui on voit bien que l'esprit religieux a tellement tout perverti qu'il est quasi impossible de parler de Dieu sans devoir faire avant une "explication de texte" pour éviter des mauvaises interprétations.

L'esprit religieux n'est que l'aspiration spirituelle reprise très subtilement à son compte par l'intellect pour garder le contrôle et continuer à se placer dans le temps. "Quand j'aurai fini de lire ou d'approfondir tel écrit, alors je serai prêt..." Et le piège se referme. Ma liberté spirituelle est repoussée aux calendes grecques. Et surtout, pourvu que j'ai toujours "le Saint Livre" ou "le Message du Maître" à portée de main pour m'y référer, sinon comment vais-je faire sans mes béquilles ?

Ceux qui aspirent à être "spirituels" portent déjà en eux l'Esprit, c'est ce qui a fait qu'ils ont reconnu sa "Parole", c'est-à-dire sa Vibration. C'est donc en eux qu'ils doivent en premier lieu chercher - continuer - à le dé-couvrir, pas à l'extérieur. Et cela est aujourd'hui possible instantanément pour celui qui le souhaite et possède quelques Clés de base. Sans objet de référence ! L'objet de référence peut certes avoir son utilité selon les uns ou les autres, mais on doit être conscient qu'il ne reste qu'un objet, une béquille... un doigt ! Doigt qui n'est utile que jusqu'à ce qu'il devienne inutile. Un Message divin est donc, comme tout, aussi indispensable qu'il ne l'est pas ! Seule la Vérité Elle-même est au-delà de cette dualité. On peut se passer d'un Message divin (ce n'est qu'un Message), mais on ne peut se passer de la Vérité.

De même, il est aujourd'hui flagrant que l'être humain "profane" n'accédera pas à la liberté spirituelle par un "nouvel enseignement". Donc inutile de l'oppresser avec un nouveau savoir dont il n'a que faire. Au lieu de lui "expliquer" Dieu et la Création pour qu'il s'insère dans les Lois, faisons-lui d'abord découvrir et goûter sa spiritualité intrinsèque, et alors il s'ouvrira et reconnaîtra de lui-même, sans aucun effort, l'existence de Dieu et de Ses Lois (ce qui aurait dû être la voie normale, ne l'oublions pas).

Pendant des millénaires, les religieux, les pharisiens et les sectaires ont voulu enseigner de force les gens à aimer Dieu. Echec total. Aujourd'hui, aidons plutôt nos congénères à être heureux et à aimer la Vie (c'est là le rôle d'"êtres humains idéaux")... et alors ils reconnaîtront eux-mêmes, comme une évidence naturelle, Dieu (Qui est LA VIE) et ils L'aimeront en toute simplicité, loin des prises de tête dogmatiques et autres notions mortifères qui ont eu cours, jusqu'ici, et à tort, à Son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://vivrelibre.blogvie.com/
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Esprit religieux ou ego spirituel ?   Jeu 3 Déc - 8:28

Un texte que je viens de relire et qui mérite face à l'actualité présente.

A l'heure où l'on chasse la religion, les formes de religions qui sont ou nous sont étrangères, les croyances spirituelles dont la tendance du bien pensant serait de les classer en esprit sectaire !

Arrêtons ces modes de pensée collectiviste, pour ne s'intéresser qu'à son propre regard vers l'autre et à commencer par soi-même comme l'enseignait le Christ qui n'a jamais, Lui, inculqué une religion mais simplement un mode de pensée pour enrichir notre Esprit....

Revenons à des bases simples, celles de l'esprit simple, comme celui de l'enfant, et redécouvrons le regard du Petit Prince de St Exupéry...

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
Alaplume

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 40
Localisation : Côtes d'Armor
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Esprit religieux ou ego spirituel ?   Ven 22 Jan - 10:34

Très intéressant à lire, mais j'avoue ne pas me forger d'opinion à ce sujet; la religion est un domaine qui ne m'attire absolument pas et sur lequel il y a belle lurette que je ne m'attarde plus; des expériences de vie m'ont appris qu'il fallait regarder devant et profiter. Mais il est certain que chacun doit suivre sa propre voie et qu'il n'est finalement pas de voie universelle au grand dam des grands précheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esprit religieux ou ego spirituel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit religieux ou ego spirituel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Débat] Esprit Walt Disney vs Esprit Pixar ?
» Esprit de collections
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Pont Saint Esprit
» humour religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Certains espaces de ce site sont réservés aux Membres et d'autres sont ouverts à tous pour les commentaires et réponses. :: VOS REFLEXIONS ET EXPRESSIONS PHILOSOPHIQUES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI !-
Sauter vers: