Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Khalil Gibran

Aller en bas 
AuteurMessage
hirondelle

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 58
Localisation : Périgueux, Dordogne, France
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Khalil Gibran   Sam 21 Avr - 8:53

Un auteur que j'aime lire et relire : Khalil Gibran
En voici quelques extraits :

Préface du recueil : "La voix de l'éternelle sagesse"


  • Je suis venu dire une parole, et je la dirai aujourd'hui. Mais si la mort m'en empêche, elle sera dite demain, car demain ne laisse jamais aucun secret dans le livre de l'éternité.
  • Je suis venu vivre dans la gloire de l'amour et la lumière de la beauté, qui sont les reflets de dieu. Je suis ici, vivant, et ne saurais être exilé du domaine de la vie, car, à travers ma parole vivante, je continuerai à vivre dans la mort.
  • Je suis venu ici afin d'être pour tous et avec tous, et ce que j'accomplis aujourd'hui dans la solitude, la multitude s'en fera demain l'écho.
  • Ce que dit aujourd'hui un seul coeur, des milliers de coeurs le diront demain.

--------------------------------------------------------------------------------
La Connaissance de soi
(Le Prophète)



  • Un homme dit, Parle-nous de la Connaissance de soi.
  • Il répondit :
  • Vos coeurs connaissent en silence les secrets des jours et des nuits.
  • Mais vos oreilles se languissent d'entendre la voix de la connaissance en vos coeurs.
  • Vous voudriez savoir avec des mots ce que vous avez toujours su en pensée.
  • Vous voudriez toucher du doigt le corps nu de vos rêves.
  • Et il est bon qu'il en soit ainsi.
  • La source secrète de votre âme doit jaillir et couler en chuchotant vers la mer,
  • Et le trésor de vos abysses infinis se révéler à vos yeux.
  • Mais qu'il n'y ait point de balance pour peser votre trésor inconnu,
  • Et ne sondez pas les profondeurs de votre connaissance avec tige ou jauge,
  • Car le soi est une mer sans limites ni mesures.
  • Ne dites pas: "J'ai trouvé la vérité", mais plutôt: "J'ai trouvé une vérité".
  • Ne dites pas: "J'ai trouvé le chemin de l'âme". Dites plutôt: "J'ai rencontre l'âme marchant sur mon chemin".
  • Car l'âme marche sur tous les chemins.
  • L'âme ne marche pas sur une ligne de crête, pas plus qu'elle ne croit tel un roseau.
  • L'âme se déploie, comme un lotus aux pétales innombrables.

---------------------------------------------------------------------
La Prière
(Le Prophète)



  • Puis une prêtresse dit, parle-nous de la Prière.
  • Et il répondit, disant :
  • Vous priez quand vous êtes dans la détresse et le besoin ; puissiez-vous également prier dans la plénitude de votre joie et en vos jours d'abondance.
  • Car qu'est-ce que la prière sinon la dilatation de votre être dans l'éther de la vie ?
  • Et si c'est pour votre réconfort que vous déversez votre trouble dans l'espace, c'est aussi pour votre plaisir que vous répandez l'aurore de votre cœur.
  • Et si vous ne pouvez que pleurer quand votre âme vous appelle à la prière, elle devrait vous aiguillonner encore et encore, en dépit de vos pleurs, jusqu'à ce que vienne en vous le rire.
  • Quand vous priez, vous vous élevez dans les airs à la rencontre de ceux qui sont en train de prier en ce même instant, et que vous n'auriez jamais rencontré en dehors de la prière.
  • Aussi, que votre visite en ce temple invisible ne soit qu'extase et tendre communion.
  • Car si vous entrez dans le temple sans autre but que de demander, vous n'obtiendrez rien :
  • Et si vous y entrez pour vous mortifier, vous ne serez pas élevé :
  • Ou même si vous y entrez pour solliciter le bonheur pour les autres, vous ne serez pas entendu.
  • Il suffit d'entrer dans le temple invisible.
  • Je ne puis vous apprendre comment prier avec des mots.
  • Dieu n'écoute point vos mots, sauf lorsque Lui-même les prononce à travers vos lèvres.
  • Et je ne puis vous apprendre la prière des mers et des forêts et des montagnes.
  • Mais vous qui êtes nés dans les montagnes et les forêts et les mers, vous pouvez trouver leur prière en votre cœur,
  • Et si seulement vous écoutiez dans la tranquillité de la nuit, vous les entendrez dire en silence :
  • "Notre Dieu, qui êtes notre moi-ailé, ta volonté en nous est notre volonté.
  • Ton désir en nous est notre désir.
  • C'est ton élan en nous qui voudrait transformer nos nuits, qui t'appartiennent, en jours, qui t'appartiennent aussi.
  • Nous ne pouvons rien te demander, car tu connais nos besoins avant même qu'ils ne soient nés en nous :
  • Tu es notre besoin, et dans le don de plus de toi même, tu nous donnes tout."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/lemondedhirondelle
 
Khalil Gibran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Khalil Gibran
» Khalil Gibran : Extrait de "L'amour" dans "Le Prophète"
» Khalil GIBRAN (Liban)
» De Khalil Gibran : Parlez-moi de l'Amour..
» Khalil Gibran Extrait du " LE PROPHETE "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: POESIES ET POETES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI, VOS COUPS DE COEUR !-
Sauter vers: