Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 IL ETAIT UNE FOIS ... LA DEMOISELLE ET LE V I H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeanyves53

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 64
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: IL ETAIT UNE FOIS ... LA DEMOISELLE ET LE V I H    Dim 30 Jan - 2:38

IL ETAIT UNE FOIS ... LA DEMOISELLE
ET LE V I H

Il était une fois,une jolie libellule qui, insouciante de la vie,
profitait de la généreuse nature environnante pour s'adonner aux joies qui s'offraient à elle.
La belle demoiselle voletait de jonc en roseau
,de fleur de nénuphar en feuille de saule, explorant les moindres recoins des abords de cette tranquille rivière.
Effleurant l'eau pour y narguer les grenouilles ou les truites
qui, d'un bond, essayaient de l'attraper pour en faire leur frugal menu du jour.
Or, il existait, sur un îlot, au centre de la rivière, un végétal
dont, de mémoire d'insecte, il ne fallait en aucun cas s'approcher sans moult précautions,
sous peine de conséquences irréversibles.

Cette fleur se nommait:Vive Insidieuse Herbacée.

Cette plante attirante et enivrante tel un amour sucré,
sous des aspects insignifiants se révélait être porteuse d'un virus destructeur qui,
si l'on ne s'en préservait pas,
devenait cette afflictive maladie mortelle que l'on nomme: S I D A.

Notre bel insecte, se riant des conseils éclairés donnés par son entourage
et se croyant invulnérable, se targuant de ne rien craindre des pièges de l'existence,
se mit en tête, contre toute prudence, de flirter avec cette attirante beauté de la nature,
s'adonnant, folâtre, à un jeu digne d'un acte d'amour entre les pétales de cette nuisible séductrice.

Ivre du bonheur de cet acte insouciant,
notre bel insecte névroptère reprit son envol comme si de rien n'était,
poursuivant un temps ses futiles activités.

Mais, vint l'instant où, s'épuisant de plus en plus rapidement,
n'ayant plus même la force de se nourrir,
notre amie vit que ses ailes perdaient de leur éclat,
ce long corps souple devenait un fardeau.

Alors seulement, mais un peu tard,
elle se souvint de son irresponsable comportement
avec cette attirante Vive Insidieuse Herbacée qui lui transmis ce fléau irréversible dont aujourd'hui elle est victime,
ce si terrible S I D A qui vous détruit à petit feu!

Amis de tous sexes, de tous âges, de tous pays et de toutes races,
par pitié, écoutez les conseils que l'on vous donne,
si vous vous laissez tenter par cet acte d'amour,
de grâce, munissez vous de cet accessoire qui vous fera garder la vie sauve,
car de son île, le V I H s'est échappé,
d'aspect il à muté et à l'affût de tout être inconscient du danger il se poste,
prêt à communiquer son mortel virus!

Alors, vivons, aimons, mais surtout, n'oublions pas, oh non jamais, cette salvatrice précaution!

_________________
Il est agréable d'être important, mais il est encore plus important d'être agréable !
Revenir en haut Aller en bas
 
IL ETAIT UNE FOIS ... LA DEMOISELLE ET LE V I H
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: Espace ouvert, réservé à Jean-Yves pour qu'il y exprime ses créations originales...-
Sauter vers: