Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 35
Localisation : Monthey / Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Je marche   Sam 3 Mar - 12:57



Je marche



D’un bon pas j’entame ma longue marche

À travers champs et campagnes

Au fond de moi s’élabore un chant nouveau

Édifiant d’espoirs

Je marche…je marcherai sans retourner la tête

Les yeux vers l’objectif à atteindre

Le but final

Même si mes pieds étaient en sang, meurtris

Je ne ralentirai pas

Je n’hésiterai pas

Je les écraserai plus encore pour éviter

De devoir régresser

Reculer

Ou pire encore, tourner en rond

Je marcherai, le buste offert à la face du vent

Pour ainsi voir mon destin en face

Et le défier

Marcher brise le cercle de mes pensées noires

Qui se forment lorsqu’on leur en laisse le temps

Marcher, c’est oublier pour un moment

La réalité de nos destinées

L’importance du temps qui passe

Et ses conséquences sur nos vies

Marcher….

Les larmes n’ont pas le temps de se former

Que la bise déjà les emporte

Je porte la main à mon front

Et malgré les courbatures

Je vois le chemin parcouru

Et les kilomètres derrière moi

…Toutes ces souffrances qu’ils symbolisent…

Tous ces non-dits…

Consciemment j’augmente la vitesse de mon pas

Afin de les semer en route

Marcher…

J’aime cette symbiose avec Dame Nature

Son calme m’est transmis, dans ce silence que je recherche

Seul l’écho de mes pensées l’interrompt

Sans gravité, car l’écho, par lui-même se meurt

Et enfin me laisse seule,

Dans la réflexion…

Je marche….



Florence Saillen, 02.02.05

_________________
Elsa, Libre et Rebelle
Revenir en haut Aller en bas
http://aragon-triolet.populus.ch/
Michel



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Je marche   Sam 29 Mar - 12:06

CADEAU

JE MARCHE EN MON CŒUR

Je sais
Je n’ai pas fini
De marcher en mon cœur


Et comme l’abeille
Obstinément
Force la fleur ensoleillée
En quête d’or et de pollen
Je marche en mon cœur
Remplis de longues plaintes
De violoncelle
Qui bruissent en lui
Comme des cris d’hirondelles

Je marche en mon cœur
Et j’irai jusqu’au bout
Des corridors de larmes
Pour cueillir dans l’air transparent
Les amours de passage
Qui ont couleur des rêves
Et retrouver le poids des êtres
Quand ils ne voient pas
Plus loin que le bout de leur âge
Et qu’ils s’aiment
Aussi nus que la lumière

L’amour dans l’écho qui nous le renvoie
Est tel qu’un reflet nous le montre
Mais je n’ai jamais vu les choses de l’amour
Ailleurs qu’au tournoiement des connivences
Toujours au vertige de l’espoir
Dans la claire patience des îles
Noyées d’une infinie lumière
Sous le voile trouée des étoiles

Or l’amour qui m’appareille
Se fait toujours attendre
Et je ne sais rien
De son enchantement final
Puisque mes yeux
Qui tentent d’en saisir le fruit
Voient ce dernier s’altérer
Dans le pourrissement des incertitudes
Du vers qui le ronge

Et pourtant je continue
De marcher en mon cœur
Amoureux fou de l’abeille
Qui butine en lui les fleurs
Emerveillée par leur seule apparence
Et qui dans la nuit des songes
Réveille les champs de prêles
Et le doux sortilège des lilas

Je continue
De marcher en mon cœur
Le désir errant au bord des lagunes
Allant parmi les algues des souvenirs
Et les coquillages des sables
Vidés de l’innocence cruelle
D’un abandon de leur origine marine

Je continue
De marcher en mon cœur
Pour mes lèvres sèches de baisers
Et les lèvres closes de silence
Alors que voyageur des songes
J’aimerais encore cueillir
La fleur salée des nuits offertes
A l’enchantement d’un sourire épanoui

Mais si je marche dans le jour
De l’inutile mémoire des amours perdus
Je sais les imprévisibles mouvances
Dormant dans la source mystérieuse
Des printemps éternels
Sous l’apparence bleutée
Des ailes transparentes
Reposant dans un calice de pétales

Je marche forestier de l'âme
Car il reste encore des sentiers
A l’ombre de la phobie ses sens
Sous le regard des dieux
Et même si inéluctablement
Mes pas me portent à l’endroit
Où l’hiver même n’a plus froid
Au cadran de mon cœur
L’incandescence des étoiles
Dessine de leurs éclats
L’éveil de la douceur
Au comble de la nuit


Alors quand j’aurai fini
De marcher en mon cœur
Epuisé d’avoir bu la lumière
De mes rêves d’enfant
Mes jambes ne me porteront plus
Et le temps à mes lèvres
Déposera un baiser de marbre
Le fer en mon cœur
S’enfonçant telle une épée
Fossilisant la douce avancée du temps


Et je n’aurais peut-être pas
Encore pu dire qui
De l’abeille ou de la fleur
J’ai été vraiment épris
Revenir en haut Aller en bas
Elsa

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 35
Localisation : Monthey / Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Je marche   Sam 29 Mar - 12:28

Magnifique, Michel! Vous avez du talent et de la sensibilité! c'est un régal de vous lire!

_________________
Elsa, Libre et Rebelle
Revenir en haut Aller en bas
http://aragon-triolet.populus.ch/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je marche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je marche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le japonais, comment ça marche ?
» Oxygen / Slot-it CA MARCHE
» [AIDE] le Bluetooth ne marche plus!!! de l'aide svpp
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit
» [AIDE] flash de l appareil photo ne marche plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: EXPRESSION POETIQUE RESERVEE A ELSA !-
Sauter vers: