Poètes d'hier et d'aujourd'hui, perceptions et réflexions philosophiques, politiques et satiriques
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un texte bien original et bien surprenant !

Aller en bas 
AuteurMessage
Messager

avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Un texte bien original et bien surprenant !   Mar 13 Juil - 8:49

Une vérité de La Palice"=
Signification:
Une vérité si évidente qu'elle en devient ridicule.
Origine:

Cette expression fait référence à Jacques de Chabannes,
marquis de La Palice, qui naquit en 1470.
En 1515, il devint maréchal de France,
et brilla lors des plus grandes batailles,
dont celle de Pavie où il trouva la mort.
Au XVIIIe siècle, une chanson écrite par Monnoye ironisa
sur les vertus de La Palice. Cette chanson populaire
comptait 51 couplets dans lesquels on trouvait des affirmations
tellement évidentes qu'elles en devenaient ridicules.
On cite souvent à titre d'exemple les paroles suivantes :
"il mourut le vendredi / le dernier jour de son âge /
s'il fût mort le samedi / il eut vécu davantage".
Depuis, on parle de vérité de La Palice lorsqu'une chose est
tellement évidente qu'elle en est risible.
---------------------------------------------------------------
La Chanson de La Palisse
de Bernard de la Monnoye



Messieurs, vous plaît-il d'ouïr
l'air du fameux La Palisse,
Il pourra vous réjouir
pourvu qu'il vous divertisse.

La Palisse eut peu de biens
pour soutenir sa naissance,
Mais il ne manqua de rien
tant qu'il fut dans l'abondance.

Il voyageait volontiers,
courant par tout le royaume,
Quand il était à Poitiers,
il n'était pas à Vendôme!

Il se plaisait en bateau
et, soit en paix soit en guerre,
Il allait toujours par eau
quand il n'allait pas par terre.

Il buvait tous les matins
du vin tiré de la tonne,
Pour manger chez les voisins
il s'y rendait en personne.

Il voulait aux bons repas
des mets exquis et forts tendres
Et faisait son mardi gras
toujours la veille des cendres.

Il brillait comme un soleil,
sa chevelure était blonde,
Il n'eût pas eu son pareil,
s'il eût été seul au monde.

Il eut des talents divers,
même on assure une chose:
Quand il écrivait en vers,
il n'écrivait pas en prose.

Il fut, à la vérité,
un danseur assez vulgaire,
Mais il n'eût pas mal chanté
s'il avait voulu se taire.

On raconte que jamais
il ne pouvait se résoudre
À charger ses pistolets
quand il n'avait pas de poudre.

Monsieur d'la Palisse est mort,
il est mort devant Pavie,
Un quart d'heure avant sa mort,
il était encore en vie.

Il fut par un triste sort
blessé d'une main cruelle,
On croit, puisqu'il en est mort,
que la plaie était mortelle.

Regretté de ses soldats,
il mourut digne d'envie,
Et le jour de son trépas
fut le dernier de sa vie.

Il mourut le vendredi,
le dernier jour de son âge,
S'il fut mort le samedi,
il eût vécu davantage.



Bernard de la Monnoye

_________________
La poésie est un véhicule pour l'esprit !
L'Amour en est une clef !
Son partage est un accomplissement...
******************************
- Pragmatique, j'ajoute :
"Le vrai journalisme, c'est la voix du Peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
http://actuau-dix-vingt.forumculture.net
 
Un texte bien original et bien surprenant !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Du texte bien gênant
» J'ai bien essayé de trouver quelque chose d'original mais...
» [Texte court] - Je vous ai bien eu - PG13
» L'oeuvre connue du moment - Tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud! de René Char

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU-AUX-POETES :: POESIES ET POETES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI, VOS COUPS DE COEUR !-
Sauter vers: